BFMTV

Le musée Louis de Funès ouvrira à Saint-Raphaël en 2019

Louis de Funès

Louis de Funès - AFP

Fermé il y a deux ans, le musée Louis de Funès va rouvrir en 2019 à Saint-Raphaël. La petite-fille du célèbre comédien explique les dessous de cette renaissance tant espérée par les fans.

Deux ans après sa fermeture, le musée Louis de Funès situé en Loire-Atlantique renaît de ses cendres et ouvrira ses portes courant 2019 à Saint-Raphaël (Var). La mesure a été adoptée le 20 novembre par le conseil municipal de la ville. 

"L’ambition de ce musée est double: contribuer à faire connaître la personnalité de Louis de Funès et participer à l’attractivité de la ville en accueillant une collection d’intérêt national et international", a expliqué l'édile Frédéric Masquelier.

Avant Saint-Raphaël, la petite-fille de Louis de Funès, Julia, souhaitait installer le musée à Saint-Tropez. Le maire de la bourgade a cependant refusé "parce que sa ville a déjà le musée de la gendarmerie", a-t-elle raconté dans une interview accordée à Nice-Matin.

La situation s'est débloquée il y a trois mois lorsqu'elle a pu contacter Frédéric Masquelier, qui a tout de suite accepté le projet. "Du coup, ça s’est fait très rapidement", s'enthousiasme aujourd'hui Julia de Funès. "Il y a des aménagements à prévoir, la collection à transférer, mais le musée ouvrira l’an prochain."

"Il est rentré dans les foyers, dans les familles"

Le lieu exposera des objets personnels, comme des lettres, des montres et le César d'honneur reçu par l'acteur en 1980. Des collectionneurs ont également prêté des accessoires. Pour l'heure, Julia de Funès n'envisage pas de lancer un appel aux dons. Elle ne ferme cependant pas la porte: "Mais dans un second temps, pourquoi pas? Cela sera à voir avec la municipalité de Saint-Raphaël."

Le musée de Louis de Funès, situé auparavant à Cellier, dans l'orangerie du Château de Clermont (Loire-Atlantique), a eu une histoire mouvementée. Fondé en 2013 par deux fans de l'acteur de La Grande Vadrouille, il a dû être fermé lorsque le château a été vendu.

Depuis, Julia de Funès n'a eu de cesse de trouver un nouvel endroit pour célébrer la mémoire de son grand-mère. Et ce malgré les quolibets reçus de la part de quelques élus, comme l'ancien maire de Saint-Raphaël et sénateur Georges Ginesta: 

"Si ce monsieur savait à quel point les gens sont demandeurs de ce musée, à quel point le rapport à mon grand-père est affectif… Il est rentré dans les foyers, dans les familles. Balayer ça d’un revers de la main, c’est mépriser ces mêmes citoyens qui l’ont élu."
Jérôme Lachasse