BFMTV

James Dean ressuscité pour un film: le réalisateur ne comprend pas les réactions et les critiques

James Dean dans "La fureur de vivre"

James Dean dans "La fureur de vivre" - Warner. Bros

De nombreuses personnalités, comme Zelda Williams, la fille de Robin Williams, mais aussi Chris Evans et Elijah Wood, ont dénoncé ce choix.

La décision des réalisateurs Anton Ernst et Tati Golykh de ressusciter grâce à la magie des effets spéciaux James Dean a suscité cette semaine un tollé général sur les réseaux sociaux et à Hollywood.

De nombreuses personnalités, comme Zelda Williams, la fille de Robin Williams, mais aussi Chris Evans et Elijah Wood, ont dénoncé ce choix. "Cela ne devrait pas exister", a notamment écrit sur Twitter l'interprète de Frodon dans Le Seigneur des anneaux

Anton Ernst a confié dans une interview accordée au Hollywood Reporter avoir été "attristé" et "perturbé" par les réactions négatives. "Nous ne comprenons pas. Cela n'a jamais été imaginé comme du marketing." 

Le quatrième film de James Dean

Le réalisateur prépare Finding Jack, une adaptation du roman éponyme de Gareth Crocker qui se déroulera durant la guerre du Vietnam. James Dean y incarnera Rogan, un personnage secondaire. C'est en cherchant l'acteur parfait pour ce rôle que Anton Ernst et Tati Golykh ont eu l'idée d'employer James Dean, dont la complexité reflète celle du personnage.

"Nous avons cherché absolument partout la meilleure personne pour interpréter le rôle de Rogan, un personnage extrêmement complexe, et après des mois de recherche, nous avons décidé que ce serait James Dean", ont indiqué les réalisateurs dans un communiqué.

"Nous sommes vraiment honorés que sa famille nous soutienne, et nous prendrons toutes les précautions nécessaires pour nous assurer que son héritage en tant que l'une des plus plus grandes stars de cinéma reste intact".

Selon le duo, la famille de James Dean considère Finding Jack comme le quatrième film de l'acteur, "un film qu'il n'a jamais pu tourner". Sortie prévue en novembre 2020. 

Jérôme Lachasse