BFMTV

Comment Marvel renouvelle la saga Thor par l'humour

"Thor: Ragnarok", de Taika Waititi, sort dans les salles le 25 octobre 2017

"Thor: Ragnarok", de Taika Waititi, sort dans les salles le 25 octobre 2017 - Disney - Marvel

Le Dieu du Tonnerre est de retour dans les salles. Ce mercredi 25 octobre, le héros de Marvel incarné par Chris Hemsworth revient dans Thor: Ragnarok. Un nouveau volet très différent des deux premiers. Plus drôle, plus fun, plus décomplexée, la franchise prend un vrai tournant. Explications avec les principaux intéressés.

Fallait-il être marteau pour renouveler à ce point la saga Thor? Pour ce troisième volet, les studios Marvel et Disney ont décidé de dépoussiérer la franchise en changeant radicalement le ton et le caractère de leur super-héros au marteau, justement. Vannes à foison, second-degrés permanent, personnages secondaires barrés... L'humour (du tonnerre) est le nouveau super-pouvoir de ce Thor version 2017, dynamité par le méconnu réalisateur néo-zélandais Taika Waititi. Un choix 100% assumé pour un résultat surprenant, mais efficace, qui transforme presque Thor en héros aussi cool que Tony Stark (alias Iron Man) ou Peter Quill (alias Star Lord).

Dans ce troisième opus de la saga Thor, le Dieu du Tonnerre se voit privé de son puissant marteau et est retenu prisonnier sur une planète aux confins de l'univers: deux problèmes dans sa quête de sauver Asgard des mains de l'impitoyable Hela, qui cherche à détruire ce monde et mettre fin à la civilisation asgardienne. Mais si le pitch de départ ne prête pas à sourire, qu'on ne s'y trompe pas, Marvel ambitionne bien de vous faire rire cette fois-ci. "Les deux premiers avaient un côté très shakespearien, reconnaît le nouveau venu dans la saga, Jeff Goldblum. Ici, c'est beaucoup plus drôle!".

Marvel ouvre les vannes

"Ils voulaient simplement proposer quelque chose de frais, de nouveau, qui n’a jamais été vu avant, original et le rendre aussi bon que possible, poursuit l'interprète du Grand Maître, un dictateur excentrique qui va compliquer la mission de Thor. Un avis partagé par Taika Waititi, le réalisateur de ce troisième épisode, heureux de "relever ce challenge".

"Les studios Marvel voulaient proposer quelque chose de très différent pour Thor, car ce n’était pas le héros le plus populaire de la franchise, explique-t-il à BFMTV.com. Chris Hemsworth voulait vraiment faire quelque chose de différent pour lui, parce qu’il avait déjà incarné le personnage à six reprises. Il voulait changer ce héros, sa coupe de cheveux, ajouter plus de couleurs et plus de personnages un peu fous. Et la meilleure idée a été de faire venir Cate Blanchett et l’incroyable Hulk. Ensuite, beaucoup de choses dingues se sont ajoutées: le personnage de Valkyrie, Jeff Goldblum et le monstre en pierres, Korg..."

En matière d'humour, l'adaptation des Gardiens de la Galaxie au cinéma avait montré la voie dans l'univers Marvel. Une voie que de plus en plus de super-héros semblent prendre, notamment parce que les studios américains ne se limitent rien. "J'ai été surpris de voir tout ce qu’ils m’ont permis de faire dans ce film en matière de blagues ou par rapport aux personnages, concède Taika Waititi. Certaines vannes sont vraiment bizarres! Marvel encourage énormément l’esprit créatif."

De l'impro et des stars 

Si le réalisateur assure n'avoir eu aucune difficulté à rendre "drôle et cool" le héros nordique, car son interprète Chris Hemsworth l'est naturellement, l'humour du film a aussi trouvé sa source dans les nombreuses scènes improvisées sur le plateau. "Dans mes précédents films, il y avait beaucoup d’improvisations et là, improviser avec Hulk, Thor ou quelqu’un comme Jeff Goldblum, ça apporte de la spontanéité, de la vie," nous confie Taika Waititi.

"Toutes les scènes, toutes les répliques, nous les avons faites de différentes façons, ajoute Jeff Goldblum, irrésistible et déstabilisant dictateur de l'espace dans ce Thor:Ragnarok. Tout pouvait arriver. J’avais simplement confiance en eux pour couper ce qui n’était pas bon ou gênant!"

Si Marvel compte sur l'humour pour rassembler les fans dans les salles avec ce troisième volet des aventures de Thor, les studios ont aussi misé sur un casting de choix composé de stars comme Cate Blanchett, Tom Hiddleston, Idris Elba, Mark Ruffalo, Anthony Hopkins ainsi que quelques guests surprises savoureux. Au public de juger désormais si en renouvelant la franchise Thor, Marvel a eu raison.