BFMTV
Cinéma

César 2020: toute l'équipe du film J'accuse, dont Jean Dujardin, renonce à assister à la cérémonie

Jean Dujardin et Louis Garrel dans "J'accuse"

Jean Dujardin et Louis Garrel dans "J'accuse" - Gaumont

Après Roman Polanski, c'est toute l'équipe de J'accuse qui renonce à assister à la cérémonie. Le film est nommé dans 12 catégories.

Les sièges réservés à l'équipe de J'accuse seront vides, ce soir, lors des César 2020. Ce vendredi après-midi, à quelques heures du coup d'envoi de la cérémonie, l'équipe du long-métrage annonce qu'elle renonce à participer à la soirée. Elle emboîte le pas à Roman Polanski, le réalisateur, qui a fait part jeudi de sa décision de ne pas se présenter. Le cinéaste est au coeur d'une retentissante polémique en raison de plusieurs accusations de violences sexuelles à son encontre.

"Un tribunal d'opinion"

Ainsi, les acteurs, dont Jean Dujardin, ne seront pas là pour venir récupérer leurs potentielles récompenses. L'annonce vient d'un communiqué transmis à l'AFP par Alain Goldman, le producteur du film: 

"J'accuse rend hommage à un héros oublié, le colonel Picquart, grâce à qui l'innocence de Dreyfus a pu être révélée. Nous sommes fiers de l'avoir fait. Hélas, malgré les 12 nominations du film pour les César 2020, nous avons constaté une escalade de propos et de comportements déplacés et violents (...) Nous ne pouvons accepter que le vote démocratique des 4.313 membres de l'Académie soit remis en cause par un tribunal d'opinion. "Pour toutes ces raisons, nous avons donc décidé de ne pas être présents à la cérémonie des César 2020."

Jean Dujardin confirme 

Jean Dujardin, qui tient le rôle principal du film, s'est quant à lui exprimé sur Instagram, où il publie des photos du tournage: "Je voudrais simplement rappeler que J'accuse est le titre d'un article assez célèbre d'Emile Zola, j'espère que cela ne gêne personne? Bonne soirée!", écrit-il en légende.

La controverse enfle depuis des semaines autour de la présence du film dans la sélection et de son plébiscite - 12 nominations, ce qui le place en tête. Des associations féministes ont appelé les votants à bouder le long-métrage, rappelant les nombreuses accusations de violences sexuelles contre le cinéaste. Elles ont également annoncé un rassemblement devant la salle Pleyel, ce vendredi à 18 heures. 

L'édition 2020 des récompenses du cinéma promet d'être sous haute tension: outre la polémique liée à l'affaire Polanski, la direction de l'académie des César a annoncé sa "démission collective" mi-février après avoir vu son fonctionnement contesté par 200 personnalités du cinéma. 

Benjamin Pierret