BFMTV

Baccalauréat: quand le cinéma s'amuse du redoutable examen

"À toute épreuve", "Les sous-doués" ou encore "Nos 18 ans" font partie des films s'intéressant à l'incontournable épreuve du bac.

"À toute épreuve", "Les sous-doués" ou encore "Nos 18 ans" font partie des films s'intéressant à l'incontournable épreuve du bac. - Gaumont - Les Films 7 - TFM Distribution

Alors que 520.000 lycéens de Terminales entament aujourd'hui leur série d'épreuves, retour sur quelques oeuvres qui appréhendent le bac d'une manière bien plus légère au cinéma.

C'est l'épée de Damoclès qui plane sur les trois années d'insouciance de tous les lycéens: le fameux "bac'", cette angoissante semaine qui vient conclure des années d'apprentissage, durant laquelle tous les élèves doivent rendre compte du savoir acquis depuis leurs 15 ans. Pour le cru 2017, ça commence aujourd'hui.

Si c'est la peur au ventre que, partout en métropole, les lycéens des filières générales s'apprêtent à plancher sur leur épreuve de philosophie (premier round d'une semaine d'examens décisifs), le baccalauréat n'inspire pas systématiquement stress et angoisse. Au contraire, de nombreux cinéastes y ont vu la matière première parfaite pour une comédie, préférant toujours mettre en scène les mauvais élèves imaginatifs aux "bachoteurs" appliqués. Voici une liste non exhaustive des films cultes (et moins cultes) qui sentent bon la craie, la sueur et la salle d'examen. 

1. Les sous-doués

Monument du genre s'il en est, Les Sous-doués raconte les péripéties d'une bande de cancres contraints d'avoir leur bac afin d'éviter la prison. Porté par Daniel Auteuil, Michel Galabru et Maria Pacôme, ce film de Claude Zidi sorti en 1980 s'impose comme le quatrième plus gros succès cinématographique cette année-là. Le public s'esclaffe devant les trésors d'ingéniosité déployés par Bébel, Julien, Jeanne et les autres. A la suite d'un malentendu judiciaire, ces élèves peu scrupuleux ont 15 jours pour rattraper le retard accumulé durant une année pour ne pas finir derrière les barreaux. 

2. Les Irréductibles

En 2006, Jacques Gamblin et Kad Merad reprennent le chemin du lycée dans Les Irréductibles. Cette comédie familiale signée Renaud Bertrand raconte comment deux amis quadragénaires, sans diplôme et au chômage, décident de se donner une nouvelle chance en passant le bac... aux côtés du fils de l'un d'entre eux (Édouard Collin). Une initiative qui provoque un petit séisme dans le village qu'ils habitent. 

3. Nos 18 ans

En 2008 sort Nos 18 ans, remake du film italien Le Jour d'avant l'examen. Cette comédie française signée Frédéric Berthe raconte les déboires d'un futur bachelier (Théo Frilet) qui cherche à décrocher le précieux sésame tout en composant avec deux obstacles: un examinateur qui le déteste et une idylle naissante avec la fille de ce dernier. Avec, alors quasiment inconnus à l'époque, Arthur Dupont et Julia Piaton, respectivement vus dans Ma famille t'adore déjà! et L'Outsider pour l'un et Jour J et Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? pour l'autre.

4. Escalade

Après la comédie, le thriller. Dans Escalade, sorti en 2011, la réalisatrice Charlotte Silvera met en scène un angoissant huis-clos: Alice Nabat, proviseure de lycée, ouvre la porte à des étudiants venus lui souhaiter son anniversaire. La délicate attention se transforme en impitoyable guet-apens afin obtenir les copies du bac. Le film réunit notamment Carmen Maura, Renaud Cestre, Julie Durand et Mathieu Simonet.

5. À toute épreuve

Moins familial que la plupart de ses prédécesseurs, À toute épreuve tient plus du teen-movie trash et délirant que de la gentille comédie. Dans ce film sorti en 2014 et signé Antoine Blossier, avec Marc Lavoine, Thomas Solivérès (Intouchables), Samy Seghir (Neuilly sa mère) et Valérie Karsenti, deux lycéens de Terminales plus occupés à la découverte des choses de la vie qu'au bachotage décident de faire appel à un expert (La Fouine) pour se procurer les sujets du baccalauréat.

6. Chante ton bac d'abord

Plus nostalgique et mélancolique que franchement drôle, Chante ton bac d'abord est un film-opéra de David André qui suit la dernière année de scolarité d'une bande d'amis de Boulogne-sur-Mer, ville portuaire aux prises avec la crise financière. 

Benjamin Pierret