BFMTV

"50 nuances de Grey" cartonne au cinéma en France et aux Etats-Unis

Jamie Dorman et Dakota Johnson dans "Fifty Shades of Grey".

Jamie Dorman et Dakota Johnson dans "Fifty Shades of Grey". - Universal International Pictures

Les spectateurs français et américains se sont rués en salles pour voir l'adaptation au cinéma du best-seller "Fifty Shades of Grey".  Parmi eux... beaucoup de femmes.

Frôlant les 1,7 million de spectateurs de mercredi à dimanche soir, "50 Nuances de grey", l'adaptation au cinéma du best seller érotico-sentimental, est le meilleur démarrage français depuis le début de l'année, selon CBO Box Office.

A l'affiche de 785 cinémas français, "50 Nuances de grey", réalisé par Sam Taylor-Johnson, a réuni 1.694.083 spectateurs sur ses cinq premiers jours de sortie. Il devance largement "Taken 3", qui dépasse tout juste le million d'entrées.

Un record historique en vue

Le film gentiment torride rivalise désormais avec les grands succès de ces dernières années dont "Supercondriaque", "Le Hobbit", "Lucy", "Iron Man 3", "Twilight, chapitre 5" et "La Vérité si je mens! 3", tous avec des démarrages à plus de 1,5 million d'entrées.

Il était attendu fiévreusement par les inconditionnels de la trilogie, traduite en 50 langues et publiée à 100 millions d'exemplaires, mais rien ne garantit cependant qu'il va se maintenir à de si hauts scores dans les salles, tant les critiques sont mitigées.

Les Américaines très friandes du film

"Cinquante nuances de Grey" a aussi dominé dès sa sortie le box-office nord-américain. Sorti pour le week-end de la St-Valentin, le film a pris la première position du Top Ten avec 81,7 millions de dollars.

Et selon Unviersal Studios, 68% des spectateurs sont des femmes. Certaines n'ont pas hésité à "traîner" leur "boyfriend" dans les salles obscures le soir de la Saint-Valentin. De quoi se donner des idées et pimenter les soirées au lit?

A. G. avec Jean-Philippe Cadier