BFMTV

Chris Evans, Katy Perry, Mark Ruffalo à la rescousse d'un jeune garçon victime de harcèlement

Les acteurs Chris Evans, Mark Hamill et Mark Ruffalo.

Les acteurs Chris Evans, Mark Hamill et Mark Ruffalo. - AFP - Montage BFMTV.com

La vidéo d'un petit Américain maltraité par ses camarades à l'école, a ému de nombreuses stars hollywoodiennes. Mais le conte de fée pourrait tourner court. Selon Buzzfeed, la mère de l'enfant tenterait de gagner de l'argent avec cette histoire.

La belle histoire va-t-elle tourner court? Le récit du jeune Keaton Jones, petit Américain victime de harcèlement scolaire, a suscité une émotion hors du commun et la mobilisation de nombreuses stars. Mais une enquête de Buzzfeed révèle que la mère de l'enfant essaie de monnayer la détresse de son fils - elle a créé des cagnottes pour récolter des fonds - et a posté par le passé des images à connotation raciste. Des photos circulent ainsi, montrant la famille du petit Keaton, posant avec un drapeau confédéré devenu le symbole des suprémacistes blancs aux Etats-Unis.

La vidéo de l'enfant, racontant ce que ses camarades lui faisaient subir à l'école a fait le tour du monde, vendredi dernier, et ému les stars. Keaton Jones, un petit garçon originaire du Tennessee, évoquait en pleurant, le harcèlement. "Juste par curiosité, pourquoi me maltraitent-ils? A quoi ça sert?" demandait le garçon en larmes, filmé par sa mère.

"Ils me versent du lait dessus"

"Ils se moquent de mon nez, il disent que je suis moche, ils disent que je n'ai pas d'amis", explique l'élève de 6e dans cette vidéo, vue 22 millions de fois et partagée à plus de 430.000 reprises.

La vidéo, postée sur Facebook par sa mère Kimberly Jones, vendredi a soulevé une vague de sympathie et rencontré un écho énorme. En marge de la vidéo, qui a depuis été retirée de Facebook, mais est visible sur Twitter, la mère de Keaton explique qu'elle est venue chercher son fils plus tôt, car il est trop effrayé pour aller à la cantine. Et que c'est lui qui a eu l'idée de tourner cette séquence.

"Ils me versent du lait dessus et mettent du jambon sur mes habits, ils me jettent du pain (...). Je n'aime pas ce qu'ils me font et bien sûr je n'aime pas qu'ils le fassent à d'autres", ajoute-t-il en pleurant. La vidéo a touché de très nombreuses stars de tous horizons, acteurs, chanteurs, sportifs, qui ont envoyé des messages de soutien à Keaton.

"Sois fort, Keaton"

Justin Bieber, Katy Perry, Demi Lovato, Snoop Dog ont ainsi réagi sur les réseaux sociaux. Millie Bobby Brown, la jeune actrice révélée par la série Netflix Stranger Things, a tweeté: "Keaton, c'est tellement juste. Pourquoi les gens font-ils cela? Je te trouve teeeellement cool, Keaton! Je veux être ton amie (mais sérieusement), tu es génial".

Chris Evans, qui incarne Captain America au cinéma, a même invité le jeune garçon à l'avant-première du prochain volet des aventures des Avengers, en 2018. "Sois fort, Keaton, a-t-il posté. Ne les laisse pas t'abattre. Je te promets que ça va s'arranger. Et si, pendant que les vauriens de ton école sont en train de décider quel genre de personnes ils veulent devenir, ta maman et toi vous veniez à l'avant-première des Avengers, l'année prochaine?", a-t-il tweeté dimanche.

Captain America, Hulk et Luke Skywalker

Son "collègue" Hulk (Mark Ruffalo), l'a également invité. "Je trouve que tu es l'un des enfants les plus cools que j'aie jamais vus. J'ai hâte de te rencontrer en personne".

Des super héros, mais aussi un Jedi ont volé au secours du jeune Keaton. Mark Hamill, le Luke Skywalker de Star Wars, a lui aussi encouragé le garçon sur Twitter. "Ils sont juste jaloux parce que tu es si intelligent et beau", lui a-t-il écrit.

Magali Rangin