BFMTV

Cher, De Niro, Baldwin... Les stars descendent dans la rue pour s'opposer à Donald Trump

Natalie Merchant, Cher et Donald Trump sur scène à New York devant la Trump Tower.

Natalie Merchant, Cher et Donald Trump sur scène à New York devant la Trump Tower. - D. Dipasupil - Getty Images North America - AFP

De nombreuses personnalités se sont rassemblées ce jeudi 19 janvier à New York, veille de l'investiture de Donald Trump, pour manifester contre le nouveau président élu.

De Robert de Niro à Cher en passant par Michael Moore et Alec Baldwin, une brochette de célébrités a manifesté ce jeudi soir avec des milliers de New-Yorkais, appelés à se mobiliser contre Donald Trump à la veille de son investiture à Washington.

"Quoi qu'il arrive, nous Américains, nous New-Yorkais, nous patriotes, resterons unis pour nos droits et pour les droits de nos concitoyens", a lancé depuis une tribune Robert de Niro à la foule qui occupait l'avenue bordant Central Park jusqu'à Columbus Circle, où se dresse la tour du Trump International Hotel.

"Il ne durera pas quatre ans"

"Va-t-on avoir 100 jours de résistance? Formidable!", a déclaré avec son ironie habituelle l'acteur Alec Baldwin, devenu en quelques semaines le plus célèbre caricaturiste du nouveau président américain. Il l'imite en effet chaque semaine dans la célèbre émission télévisée Saturday Night Live, ce qui lui a valu des tweets rageurs du président-élu.

Donald Trump "n'a pas de mandat", a affirmé pour sa part le réalisateur Michael Moore, sa célèbre casquette de baseball vissée sur le crâne. "Nous sommes la majorité. N'abandonnez pas, je n'abandonnerai pas!", a-t-il ajouté, assurant que Donald Trump "ne durera pas quatre ans". Donald Trump a obtenu moins de voix que sa rivale démocrate Hillary Clinton à l'élection présidentielle, mais il l'a largement battue au nombre des grands électeurs, ce qui détermine la victoire dans le système américain.

"Nous allons nous battre ensemble"

L'investiture de "demain n'est pas la fin, c'est un début (...) nous allons nous battre ensemble!", a affirmé le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, candidat à sa propre réélection en novembre. "Trump aime à dire qu'il a bâti un mouvement: maintenant c'est à nous de bâtir un mouvement, cela commence ce soir et dans tout le pays", a-t-il poursuivi, en citant la santé, le changement climatique ou la défense des sans-papiers parmi les batailles à mener.

La foule - beaucoup d'habitants de Manhattan bien mis, visiblement d'un certain niveau social - applaudissait volontiers, dans une ambiance décontractée, avec un enthousiasme particulier pour De Niro, le héros de Taxi Driver que Bill de Blasio a qualifié de "très grand New-Yorkais".

Fabien Morin avec AFP