BFMTV

Donald Trump dénonce le parti pris du Saturday Night Live: "Il n'y a absolument rien de drôle"

Alec Baldwin dans la peau de Donald Trump pour le "Saturday Night Live"

Alec Baldwin dans la peau de Donald Trump pour le "Saturday Night Live" - NBC

Le 45e président des Etats-Unis a vivement réagi après la diffusion du dernier numéro du Saturday Night Live sur NBC dont il n'apprécie pas l'humour "à charge" contre lui.

Après avoir demandé aux acteurs de la comédie musicale Hamilton de présenter leurs excuses au vice-président Mike Pence, Donald Trump a une nouvelle fois utilisé son compte Twitter pour interpeller d'autres artistes: ceux du Saturday Night Live, émission culte de NBC.

Sur les réseaux sociaux, celui qui est devenu le 45ème président des Etats-Unis a écrit: "J'ai regardé des extraits du Saturday Night Live diffusé la nuit dernière sur NBC. C'est une émission à sens unique et complètement partiale. Il n'y a absolument rien de drôle. Le même temps pour nous?"

"C'est quoi, Daesh?"

Ce samedi soir, l'émission humoristique Saturday Night Live était notamment marquée par le retour du comédien Alec Baldwin, qui a accepté de pasticher à nouveau Donald Trump à la télévision pour la première fois depuis sa victoire à l'élection présidentielle. Pendant la campagne, l'acteur américain avait en effet participé à de nombreux sketchs du SNL dans lesquels il parodiait le candidat républicain. Ce dernier avait d'ailleurs déjà déploré son traitement dans l'émission sur Twitter, qu'il accusait de prendre clairement parti pour sa rivale Hillary Clinton.

Au cours des différents sketchs, les humoristes du Saturday Nigh Live n'ont pas épargné Donald Trump, imaginant notamment sa prise de fonction, pointant son inculture ("C'est quoi, Daesh?", s'exclame-t-il notamment) et imaginant sa réaction quand il découvre le montant du fameux mur qu'il souhaite contruire entre le Mexique et les Etats-Unis.

Fabien Morin