BFMTV

Brad Pitt: ses premières confessions depuis sa séparation avec Angelina Jolie

Brad Pitt le 15 octobre 2014

Brad Pitt le 15 octobre 2014 - Kris Connor - Getty Images North America - AFP

Resté très discret depuis le mois de septembre dernier, Brad Pitt évoque sa nouvelle vie, sa difficile reconstruction, ses addictions et son inquiétude concernant ses enfants.

Il sort du silence. Plus de sept mois après l'annonce de son divorce d'avec Angelina Jolie, après douze ans de vie commune et six enfants, Brad Pitt s'exprime pour la première fois sur la séparation qui a surpris et passionné les tabloïds du monde entier. 

Dans un long entretien accordé à la version américaine de GQ Style, agrémenté de portraits réalisés dans des parcs nationaux américains, l'acteur de 53 ans revient sur les nombreux changements auxquels il fait face depuis des mois, quelques semaines après les confidences de son ancienne compagne. 

Après le départ d'Angelina Jolie et de leurs enfants, il raconte avoir trouvé refuge chez le réalisateur David Fincher, chez qui il a dormi sur le sol pendant plusieurs semaines. "Au début, c'était trop triste d'être ici", se souvient Brad Pitt, qui a finalement regagné le domicile des collines d'Hollywood où il vivait avec sa femme et leurs six enfants: Maddox, 15 ans, Pax, 12 ans, Zahara, 11 ans, Shiloh, 10 ans, et les jumeaux Knox et Vivenne Marcheline, 8 ans. 

La sobriété, sa nouvelle ligne directrice

Durant cet entretien, il ne revient pas sur les accusations de violences envers Maddox, son fils aîné, dans le jet privé familial. Un incident qui se serait produit le 14 septembre dernier, alors que l'acteur était éméché, quelques jours avant l'annonce du divorce des deux stars américaines (accusations dont il a été blanchi par le FBI). Cependant, il reconnaît avoir eu un problème avec l'alcool:

"J'ai été obligé de ralentir le rythme. Honnêtement, je pouvais boire comme un Russe déjà sous la table avec sa propre vodka. J'étais un professionnel. J'étais doué". 

L'acteur de Alliés, qui affirme avoir réussi à arrêter de boire ("Je ne voulais plus vivre comme ça") se félicite désormais d'avoir "les voies urinaires les plus propres de Los Angeles." S'il s'étend avec humour sur son intimité, il analyse l'addiction qui a été la sienne comme un moyen de s'évader: "Je fuis mes sentiments. Je suis vraiment, vraiment heureux d'en avoir fini avec tout ça (...) Même durant cette dernière année, il y avait des choses auxquelles je ne faisais pas face. Je buvais trop."

Un homme en transition

Ce rythme de vie plus sain s'accompagne d'un autre travail sur lui-même, plus profond: "Je viens de commencer une thérapie", confie Brad Pitt. "J'adore ça. J'ai dû voir deux thérapeutes avant de trouver le bon." Le comédien enchaîne avec une métaphore filée dans laquelle il se voit en maison, dont on ferait un complet ravalement: "On commence par retirer toutes les décorations, je pense. On se retrouve seulement avec la structure. On défait les fondations." Résigné, il raconte son parcours d'acceptation:

"S'asseoir face à ces horribles sentiments, avoir besoin de les comprendre, les mettre en place. À la fin, vous vous dites: je suis ces choses que je n'aime pas (...) Je dois l'accepter. En fait, je dois étreindre ces choses. Y faire face et en prendre soin. Parce qu'en les niant, je me nie moi-même. Je suis ces erreurs."

Ses enfants, une priorité 

S'il ne prononce qu'une fois le nom de son ancienne compagne durant l'interview, pour conseiller d'aller voir son dernier film, First They Killed My Father, il s'étend beaucoup plus sur leurs six enfants. La star, qui retrouve sa progéniture une fois par semaine durant des visites supervisées, comme le rapporte People, s'inquiète de l'impact que peut avoir ce divorce très médiatique sur eux, qui voient les commentaires sur la séparation:

"C'est fait sans la moindre délicatesse (...) c'est fait pour vendre. Plus c'est sensationnel, mieux c'est, et c'est à cela qu'il seront confrontés. Ça me fait mal."

Brad Pitt raconte par ailleurs avoir grandi dans une famille où le père adopte une posture d'homme "tout-puissant, super fort", ne laissant rien transparaître de "ses doutes et ses combats". Un rôle qui ne lui convient pas: "Cela m'a frappé avec le divorce: je dois être plus. Je dois être plus pour eux. Je dois leur montrer. Et pour l'instant, je n'ai pas été très bon."

Il se félicite d'avoir réussi à "travailler ensemble" avec Angelina Jolie pour "améliorer la situation": "Ce doit être très difficile pour les enfants, de voir soudain leur famille déchirée". Il évoque également comment lui et son ancienne conjointe s'adressent à leurs enfants: "Il y a beaucoup de choses à dire, car ils doivent comprendre le futur, comprendre le présent et comment nous en sommes arrivés là. Cela met sur la table beaucoup de problèmes du passé dont nous n'avions jamais parlé."

Brad Pitt, le 16 décembre 2014, accompagné de Pax, Shiloh et Maddox
Brad Pitt, le 16 décembre 2014, accompagné de Pax, Shiloh et Maddox © Robyn Beck - AFP

Il se félicite d'avoir réussi à "travailler ensemble" avec Angelina Jolie pour "améliorer la situation" : "Ce doit être très difficile pour les enfants, de voir soudain leur famille déchirée." Il évoque également comment lui et son ancienne conjointe s'adressent à leurs enfants : "Il y a beaucoup de choses à dire, car ils doivent comprendre le futur, comprendre le présent et comment nous en sommes arrivés là. Cela met sur la table beaucoup de problèmes du passé dont nous n'avions jamais parlé."

Benjamin Pierret