BFMTV

Brad Pitt défend le rosé français et s'en prend à Donald Trump

Brad Pitt dans Once upon a time ... Hollywood

Brad Pitt dans Once upon a time ... Hollywood - Copyright 2019 Sony Pictures Entertainment Deutschland GmbH

Brad Pitt évoque l'avenir de son rosé, alors que Donald Trump a brandi à de nombreuses reprises la menace de taxer le vin français en représailles à l'instauration de la taxe Gafa.

Brad Pitt et son ex-épouse Angeline Jolie produisent depuis plusieurs années du vin dans leur domaine du château de Miraval, dans le Var. Alors que leur Muse de Miraval est devenu en juin dernier le rosé le plus cher du monde, leur production destinée aux États-Unis pourrait être visée par de nouvelles taxes. Une menace brandie par Donald Trump à de très nombreuses reprises en guise de représailles à la taxe GAFA adoptée en juillet.

"On boira toujours du rosé aux Etats-Unis"

Interrogé par Le JDD sur cette éventuelle mesure, le comédien qui cartonne dans Once upon a time in... Hollywood et sera prochainement à l'affiche d'Ad Astra, ne s'inquiète pas pour son produit star.

"Je pense qu’on boira toujours du rosé aux Etats-Unis. S’il y a une menace sur les vignerons, c’est un vrai souci. Malheureusement, c’est presque anecdotique. Trump représente une menace bien plus importante sur des questions tellement plus graves…"

Un rosé "anticonformiste et décontracté"

Si l'acteur, qui prévoit d'être de moins en moins présent à l'écran, habite à l'année à Hollywood, il conserve sa demeure du Var: "Hollywood reste mon camp de base. Mais le château de Miraval est un endroit magnifique pour lequel je reste toujours prêt", tient-il à préciser.

Malgré leur séparation, Angelina Jolie et Brad Pitt travaillent toujours dans le milieu du vin. Ils ont lancé en mars dernier un nouveau vin rosé nommé "Studio by Miraval". Présenté comme "anticonformiste et décontracté", ce Côtes-de-Provence a été produit à Correns, dans le Var, sur les terres que détiennent les deux stars hollywoodiennes depuis 2008.

Jérôme Lachasse