BFMTV

Asia Argento, Rose McGowan, Emma de Caunes: les victimes de Weinstein réagissent à son arrestation

Emma de Caunes, Rose McGowan et Asia Argento.

Emma de Caunes, Rose McGowan et Asia Argento. - AFP - Montage BFMTV.com

Asia Argento, Rose McGowan, Emma de Caunes font partie des femmes harcelées sexuellement ou violées par Harvey Weinstein. Aujourd'hui, ces actrices et bien d'autres expriment leur satisfaction de voir la justice s'occuper de son cas.

Elles sont les premières à avoir parlé. Asia Argento, Rose McGowan, Emma de Caunes... les trois actrices ont été victimes des assauts sexuels de Harvey Weinstein. Aujourd'hui, si elles refusent d'être appelées des "victimes", elles applaudissent l'inculpation du producteur, ce vendredi à New York.

Rose McGowan, la première, s'est réjouie dès jeudi, de l'arrestation alors imminente du producteur. "Ce jour est le nôtre" et "We got you, Harvey Weinstein, we got you" (On t'a eu, Harvey Weinstein, on t'a eu), a-t-elle tweeté ce vendredi. 

"Ce n'est que le début"

"Je dois admettre que je ne pensais pas le voir un jour avec les menottes", a-t-elle également déclaré à ABC Good Morning America.

L'actrice a également remercié sur Twitter, les femmes qui ont permis de faire tomber Harvey Weinstein, elle cite Lucia Evans, Paz de la Huerta et Mira Sorvino. Cette dernière a elle-même posté ce message:

"J'envoie mon amour à toutes mes soeurs qui aujourd'hui se sont levées contre le monstre. Tellement d'émotions. Je suis fière et reconnaissante auprès de vous toutes". 

https://people.bfmtv.com/cinema/emma-de-caunes-revele-avoir-ete-victime-de-harcelement-sexuel-de-la-part-deharvey-weinstein-1274808.html

Asia Argento, qui a récemment évoqué sur la scène du festival de Cannes, avoir été violée par le producteur, a posté plusieurs messages sur Twitter, dont l'un pointant vers un article de TMZ sur l'arrestation de Harvey Weinstein, avec cette légende: "Harvey Weinstein ne sourit plus".

"Aujourd'hui Harvey Weinstein a fait son premier pas vers une inévitable descente aux enfers. Nous, les femmes, avons finalement espoir dans la justice", a-t-elle également déclaré à USA Today.

Rosanna Arquette, également agressée par le producteur, a retweeté de nombreux messages et articles relatifs à son arrestation, l'un d'eux accompagné des mots "tick tock", pour signifier que ses heures étaient comptées.

"Nous ne sommes pas des victimes"

Heather Graham, également "approchée" par Harvey Weinstein au cours de sa carrière, a tweeté: "

Il était temps: Harvey Weinstein s'est livré lui-même ce matin à la police. Aujourd'hui, au lieu de nous concentrer sur lui, je veux célébrer toutes ces femmes puissantes. Ce n'est que le début".

L'humoriste américaine, Kathy Griffin, a également remercié les femmes qui ont témoigné.

"Ce soir, à la veille de la reddition du monstre, a-t-elle posté jeudi sur Twitter, je veux juste dire que j'aime Rosanna Arquette, Annabella Sciorra, Asia Argento, Rose McGowan et toutes les femmes qui ont courageusement partagé leur histoire. Elles n'avaient pas de filet de sécurité, mais elles ont parlé quand même. Des héroïnes et des révolutionnaires".

En France, la comédienne Emma de Caunes a posté un message qui a le mérite de la clarté: un montage photo avec des mains faisant des doigts d'honneur. Et ce message: "Pour toi, Harvey. #timeforjustice".

En octobre dernier, l'actrice avait posté un message, en légende d'une photo où elle posait avec Asia Argento: "Nous ne sommes pas des victimes, nous avons le pouvoir".

Harvey Weinstein, qui avait disparu de la circulation depuis octobre, a été inculpé pour un viol en 2013 et une fellation forcée en 2004. Le producteur multi-oscarisé, habitué aux tapis rouges et longtemps vénéré pour avoir promu un cinéma original incarné par des réalisateurs comme Quentin Tarantino, a franchi une haie de caméras les mains dans le dos, menotté, sans dire un mot. 

Lors d'une audience éclair au tribunal, devant une salle comble, un juge a ensuite confirmé les conditions de sa remise en liberté, négociées préalablement avec son avocat: une caution d'un million de dollars cash, le port d'un bracelet électronique, et la remise de son passeport aux autorités.

Le mouvement Time's UP, fonds de défense de victimes de harcèlement sexuel au travail, fondé par des personnalités d'Hollywood, a également salué cette inculpation sur Twitter, notant:

"Aujourd'hui un homme dont les actions ont été si monstrueuses qu'elles ont généré une prise de conscience mondiale a été arrêté. Harvey Weinstein a brisé les vies d’innombrables femmes. Nous les soutenons et restons solidaires des femmes qui partout ont affronté des lieux de travail dangereux et agressifs. Nous espérons voir la justice l'emporter".

Magali Rangin