BFMTV

"Abandonnez les charges sociales": Michel Sarran interpelle Emmanuel Macron pour sauver la restauration

Le chef Michel Sarran

Le chef Michel Sarran - Pascal Pavani - AFP

Le juré de Top Chef, doublement étoilé, a publié sur Instagram un appel à l'aide pour sauver de la crise le secteur de la restauration.

Après le coup de gueule de Philippe Etchebest lundi soir sur le plateau de C à vous, c'est au tour d'un autre juré de Top Chef, Michel Sarran, de monter au créneau pour s'inquiéter de l'impact dramatique de la pandémie de coronavirus sur le secteur de l'hôtellerie et de la restauration.

"Monsieur le président, après avoir été contraints de fermer brutalement nos restaurants, nous avons appris hier [lors de l'allocution de lundi, NDLR] que le tourisme devait patienter encore quelques temps... Combien de temps? On ne sait pas. Quelles mesures vont être prises? On ne sait pas. Dans quelles conditions allons-nous reprendre? Nous ne savons toujours pas", s'indigne le chef doublement étoilé. 

"Aujourd'hui, nous n'avons plus aucune sécurité"

Rappelant que le secteur du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration représente "un million de personnes et 7% de l'économie française", Michel Sarran demande au chef de l'Etat "quelques garanties quand même, car sinon, de nombreuses maisons ne rouvriront pas, de nombreuses personnes se retrouveront au chômage."

"Et ça nous ne le voulons pas", ajoute-t-il. "Nous aimons ce que nous faisons. Mais aujourd'hui, nous n'avons plus aucune sécurité. Alors s'il vous plaît, abandonnez les charges sociales. S'il vous plait, mettez la pression pour que les assurances réagissent: regardez en Allemagne, elles y sont bien arrivées! Aidez-nous, on compte sur vous, merci." La vidéo a été vue plus de 65.000 fois depuis sa mise en ligne mardi.

"Tout mon personnel est en chômage partiel"

Le chef Philippe Etchebest a tenu un discours similaire lundi soir: "J'ai 60 employés dans mon entreprise. J'ai un restaurant qui est fermé. Tout mon personnel est en chômage partiel. J’ai avancé l’argent. Je me suis engagé pour assurer mon personnel et subvenir aux besoins. Mais combien de temps? Pendant combien de temps?"

L'animateur de Cauchemar en cuisine s'est dit très pessimiste sur l'avenir des restaurateurs qu'il a pu aider au cours de ses émissions: "Ils avaient peut-être une chance de s’en sortir après mon intervention mais là, je crois que c’est définitivement mort."

Jérôme Lachasse