BFMTV

"On est en plein cauchemar": Philippe Etchebest pessimiste pour l’avenir des restaurateurs

Le chef Philippe Etchebest aide les restaurateurs dans l'émission "Cauchemar en cuisine"

Le chef Philippe Etchebest aide les restaurateurs dans l'émission "Cauchemar en cuisine" - Pierre Olivier - M6

Philippe Etchebest a exprimé lundi soir sur le plateau de C à vous son inquiétude pour les restaurateurs en cette période de pandémie de coronavirus.

"La situation est catastrophique." Invité lundi soir en visioconférence sur le plateau de C à vous, le chef Philippe Etchebest a exprimé son inquiétude vis-à-vis des restaurateurs en cette période de pandémie de coronavirus et de confinement.

"L'hôtellerie et la restauration représentent un million d'emplois. Ce qui est énorme. Au mois de mars, 30% des restaurateurs n’ont pas pu payer leurs salariés. Au mois d’avril, il n’y en aura plus. On estime à 70% les restaurateurs qui ne pourront pas payer leurs salariés", déplore le juré de Top Chef, qui précise ne pas être "exempté de ces problèmes-là".

"J'ai 60 employés dans mon entreprise. J'ai un restaurant qui est fermé. Tout mon personnel est en chômage partiel", ajoute-t-il. "J’ai avancé l’argent. Je me suis engagé pour assurer mon personnel et subvenir aux besoins. Mais combien de temps? Pendant combien de temps?"

Et l'animateur de Cauchemar en cuisine d'ajouter: "On est en plein cauchemar!" Le chef pense aux restaurateurs qu'il a pu aider au cours de ses émissions et qui doivent désormais affronter cette crise: "Ils avaient peut-être une chance de s’en sortir après mon intervention mais là, je crois que c’est définitivement mort", dit-il, très pessimiste.

Les restaurants et les hôtels ne devraient pas rouvrir dans l'immédiat: si Emmanuel Macron a annoncé un déconfinement progressif à partir du 11 mai, celui-ci concerne uniquement les crèches, les écoles, les collèges et les lycées.

Jérôme Lachasse