BFM Paris

Covid-19: la piste d'un confinement le week-end privilégiée pour l'Île-de-France et les Hauts-de-France

INFO BFMTV. Comme à Dunkerque, le Pas-de-Calais ou les Alpes-maritimes, l'Île-de-France pourrait être soumise à un confinement le week-end en plus du couvre-feu la semaine.

Face à la dégradation de la situation épidémique, la piste privilégiée est ce mercredi soir un confinement le week-end dans la région francilienne et les Hauts-de-France, a indiqué une source proche de l'exécutif à BFMTV.

Ces derniers jours, le gouvernement avait mis sur la table deux hypothèses pour ces deux régions: soit un confinement total, sans fermeture des établissements scolaires, ou bien un confinement partiel, à l'image de celui déjà en vigeur à Dunkerque, dans le Pas-de-Calais et les Alpes maritimes.

"À l'heure où on se parle, il n'y a pas de prise de décisions de la part d'Emmanuel Macron", a toutefois nuancé mercredi soir Karl Olive, maire de Poissy, sur BFMTV après une réunion en visioconférence avec le chef de l'État.

Selon plusieurs élus présents, le président de la République aurait également fait part de "la spécificité de l'île de France (qui) n'encourage pas à un confinement le weekend".

Un abaissement du couvre-feu?

Les mesures de lutte contre le Covid-19 doivent être annoncées officiellement jeudi soir à 18h par Jean Castex et Olivier. Celles-ci entreront en vigueur "à partir de ce week-end", a indiqué Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement ce mercredi en conférence de presse.

Mardi, interrogé sur BFMTV, le Premier ministre Jean Castex avait affirmé que "le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne".

En plus de ce confinement le week-end, le couvre-feu pourrait être également "abaissé à 17h", a affirmé Stéphane Beaudet, vice-président de l'Île-de-France, sur BFMTV. Selon l'élu, cette piste, au même titre que le confinement la semaine, lui a été soumise par le préfet de région au cours d'un entretien ce mercredi.

Philippe Corbé avec Benjamin Rieth