BFM Paris

Anne Hidalgo confirme que les voitures ne reviendront pas rue de Rivoli

La maire de Paris Anne Hidalgo, le 14 juillet 2020 à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo, le 14 juillet 2020 à Paris - Ludovic Marin © 2019 AFP

Invitée d'Europe 1, la maire socialiste de Paris a déclaré que les pistes cyclables créées dans le sillage du déconfinement deviendront permanentes, en particulier rue de Rivoli.

Initialement temporaires, les coronapistes devraient bientôt devenir des pistes cyclables permanentes. Invitée d'Europe 1 ce mercredi, la maire de Paris a déclaré que ces pistes cyclables temporaires - 50 kilomètres en tout -, nées après le déconfinement pour encourager et sécuriser la pratique du vélo dans la capitale, "seront pérennisées".

"On est en train d'y travailler, a ajouté l'édile. D'abord parce qu'elles ont montré qu'il y a vraiment beaucoup, beaucoup d'usagers et que le vélo est vraiment devenu à Paris un moyen de transport domicile-travail. Et qu'en plus ça aide à faire baisser la pollution."

Plus de voitures de particuliers rue de Rivoli

Verra-t-on encore dans le futur des voitures de particuliers sur la rue de Rivoli? "Sur la rue de Rivoli non", a confirmé Anne Hidalgo. Si la large coronapiste de l'artère deviendra permanente, la file "réservée aux taxis, aux bus, et à un certain nombre de véhicules autorisés" sera conservée, a précisé l'élue.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions