BFMTV

Météo: une dernière journée de douceur avant l'arrivée de la canicule

Si les températures vont demeurer sagement sous les 30°c ce samedi, elles ne tarderont pas à s'élever ces prochains jours. L'air très chaud venu d'Afrique va susciter une canicule longue de quatre à six jours.

Ce samedi, le temps restera clément mais cette relative douceur s'évaporera sous peu. Ainsi, en ce sixième jour de la semaine, la météo montre un triple visage. Un voile nuageux doit couvrir l'ouest, le soleil s'imposer au-dessus de Paris ou encore des Hauts-de-France, un arc orageux parcourir l'est du Haut-Rhin jusqu'à Nice. Ce samedi matin, on note d'ailleurs quelques orages du côté de Gap et des Alpes, dans la continuité de la nuit dernière. 

Au registre des températures, le mercure ira de 6°C à Cherbourg dans la matinée à 20°C à Nice et en Corse. Il fera 13°C à Paris. Dans l'après-midi, la minimale sera toujours à Cherbourg avec 21°C, et la maximale se déplacera à Perpignan ou encore Marseille. 

Premières précautions 

Si l'été s'installe peu à peu sur le pays, c'est en raison de la fixation de l'anticyclone au Danemark mais il fera du même coup remonter des airs chauds, et même très chauds, venus du Sahara. Dès ce dimanche, la moyenne des températures s'établira à 31°C au plan national et s'envolera encore les jours suivants. Lundi, on attend une moyenne de 33°C, puis de 36°C mardi. On table sur la même température mercredi puis les températures repartiront à la hausse. La moyenne des températures sera jaugée à 37°C jeudi et vendredi. On dépassera parfois les 40°C.

Cette canicule, dont la fin n'est pas connue avec certitude mais qui devrait durer de quatre à six jours, portera alors des températures de 10 à 15°C supérieures aux normales de saison. Ces mesures sont comparables à celles de l'épisode désastreux de l'été 2003 mais la canicule de cette fin de mois de juin s'annonce bien plus brève. Les autorités prennent tout de même les premières précautions. A Paris, elles ont décidé de déclencher le niveau 3 sur 4 du Plan national canicule. 

Robin Verner