BFMTV

L'essentiel de l'actu du 21 janvier: le Var sinistré et la conférence sur la Syrie en marche

-

- - -

Pour assurer à la machine à café dès votre arrivée au bureau, BFMTV.com a sélectionné les infos dont vous allez entendre parler aujourd’hui.

> Le Var panse ses plaies, Ayrault promet un "immense effort" de reconstruction

Jean-Marc Ayrault a survolé ce lundi matin les zones sinistrées en hélicoptère.
Jean-Marc Ayrault a survolé ce lundi matin les zones sinistrées en hélicoptère. © -

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré lundi de sa "solidarité" les habitants sinistrés du Var, auxquels il a promis un "immense effort" après les trombes d'eau, fatales à deux hommes, qui se sont abattues ce week-end. Le Premier ministre a promis qu'un arrêté de catastrophe naturelle serait pris très prochainement.

Les communes de Hyères, La Londe, Le Lavandou, ont été plus particulièrement touchées dimanche par les crues, à la suite d'un épisode orageux isolé mais violent survenu après deux jours de pluie.

Plus de 1.500 personnes ont été évacuées et plus de 600 accueillies dans des centres d'hébergement. Quelque 670 foyers étant toujours privés d'électricité lundi, a annoncé la préfecture du Var.

> Genève II: une partie de l'opposition syrienne participera la conférence de l'ONU

-
- © -

La Coalition de l'opposition syrienne a confirmé lundi sa participation à la conférence de Genève II, après le retrait par l'ONU de l'invitation adressée à l'Iran, pays allié du régime syrien. A seulement deux jours de l'ouverture à Montreux (Suisse) du rendez-vous diplomatique parrainé par les Etats-Unis, la Russie et l'ONU, l'opposition au président syrien Bachar al-Assad avait fait de la non-participation de l'Iran une condition de sa participation.

Mais le Conseil national syrien (CNS), une des principales composantes de l'opposition syrienne, a annoncé lundi son retrait de la Coalition pour protester contre la décision de celle-ci de participer à la conférence de Genève II où elle doit négocier avec le régime de Damas sur une issue au conflit.

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a retiré son invitation à l'Iran, deux jours avant la conférence dite de Genève II sur la Syrie.

> Jugement attendu pour le Britannique accusé d'avoir porté un uniforme nazi en 2011

Détail d'un déguisement d'uniforme nazi.
Détail d'un déguisement d'uniforme nazi. © -

Le ministère public a requis une amende de 1.500 euros à l’encontre d’un Britannique jugé pour avoir porté, au cours d’une soirée arrosée dans les Alpes françaises, un uniforme nazi que lui avait fourni son am, le député conservateur Aidan Burley.

Mark Fournier, 31 ans, avait porté un uniforme et des insignes nazis à l'occasion de son enterrement de vie de garçon le 3 décembre 2011 dans un restaurant de la station de ski de Val-Thorens. Le tribunal de police doit rendre son jugement ce mardi. L'affaire avait également grand bruit au Royaume Uni. Le tribunal de police d'Albertville rend son jugement ce mardi.

> L'Assemblée va se prononcer définitivement sur le cumul des mandats

L'Assemblée nationale devrait adopter la réforme interdisant le cumul des mandats, mardi.
L'Assemblée nationale devrait adopter la réforme interdisant le cumul des mandats, mardi. © -

Au terme d'un bras de fer avec le Sénat, l'Assemblée nationale devrait adopter définitivement mercredi la réforme interdisant le cumul entre mandat parlementaire et fonction exécutive locale, qui va peser sur la campagne des municipales même si elle ne s'appliquera qu'à partir de 2017.

Cette réalisation d'une promesse de campagne de François Hollande, révolutionnaire dans un pays où la plupart des parlementaires cumulent (240 députés et 123 sénateurs sont maires) aura, d'ici un mois, à franchir une dernière étape, celle du Conseil constitutionnel, que les opposants comptent bien saisir.

> PSA et le gouvernement confirment le projet de renflouement

Logo Peugeot.
Logo Peugeot. © -

La rumeur circulait depuis dimanche soir. Ce lundi 20 janvier, PSA a enfin confirmé l'information. L'Etat français et le chinois Dongfeng vont bien renflouer le constructeur automobile en difficulté.

Le groupe a confirmé "la poursuite des négociations concernant un renforcement de son partenariat industriel et commercial avec Dongfeng", ainsi "qu'un projet d'augmentation de capital d'un montant de l'ordre de 3 milliards d'euros", auquel participeraient le chinois et l'Etat.

D. N.