BFMTV

Canicule: la chaleur atteint des sommets en montagne

Plusieurs massifs connaissent des températures très élevées pour un mois de juin.

Plusieurs massifs connaissent des températures très élevées pour un mois de juin. - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Plusieurs records de chaleurs ont été battus depuis le début de l'épisode de fortes chaleurs sur la France. Au point que certains sommets subissent un dégel.

Même en montagne, la fraîcheur a laissé place à une chaleur plombante, alors qu'une vague de canicule touche actuellement la France. Plusieurs records absolus ont été battus dans les Alpes et dans le Jura, rapporte La Chaîne Météo. A 2100 mètres d'altitude, on a enregistré une température de 25°C, 28°C au col des Saisies à 1614 m d'altitude, et 26,4°C à Tignes à 2000 m d'altitude.

0°C en haut du Mont-Blanc

Plus haut, il a fait jusqu'à 6,3°C mardi au petit matin au sommet de l'Aiguille du Midi, situé à 3842 m d'altitude, dans le massif du Mont-Blanc. C'est un autre nouveau record absolu, loin devant les 4,7°C enregistrés le 19 août 2012.

Au sommet du toit de l'Europe, les températures montent également depuis plusieurs jours, comme le montre ce graphique des températures enregistrées par l'Arpa dans sa station installée à 4750 m.

températuresmontblanc.JPG
températuresmontblanc.JPG © -

L'isotherme à 0°C se situe actuellement autour 4.800 m d'altitude, soit la hauteur du Mont-Blanc. Conséquence de ces chaleurs élevées, qui approchent celles de la canicule de 2015, plusieurs massifs subissent un dégel.

"Tous les glaciers sont actuellement exposés à des températures positives, d'où une fonte partielle et des eaux qui ruissellent, ce qui augmente forcément le risques de chutes de séracs (de blocs de glace, ndlr)", prévient Christian David, prévisionniste à Météo France, auprès de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Pas de répit la nuit

Sur son compte Twitter, Météo Villes a notamment publié une photo du Lac Bleu sur le Mont-Blanc qui subit ce lent dégel.

Comme sur une grande partie de la France, la nuit aussi, les températures peinent à redescendre. En Haute-Savoie, un record absolu de minimale est tombé au Tour, à 1500 m d'altitude. Météo France a enregistré 17,9°C au plus bas dans la nuit de lundi à mardi.

Par ailleurs, au sommet du Pic du Midi, dans les Hautes-Pyrénées, les températures ont atteint 12,3°C dans la nuit de mardi à mercredi, soit la minimale la plus élevée jamais enregistrée au moins de juin depuis le début des mesures, il y a 140 ans. 

Benjamin Rieth