BFMTV

Washington promet de traduire en justice les chefs de Daesh

Donald Trump

Donald Trump - AL-FURQAN MEDIA / AFP

Cette annonce fait suite à la diffusion d'une vidéo de propagande diffusée ce lundi et attribuée au "calife" auto-proclamé de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi.

Les Etats-Unis ont promis ce lundi qu'ils poursuivraient les dirigeants encore en vie de Daesh, après la diffusion d'une vidéo attribuée à "son chef" Abou Bakr al-Baghdadi.

La coalition menée par les Etats-Unis contre Daesh se battra dans le monde pour "garantir la défaite durable de ces terroristes et que tous les dirigeants qui restent soient traduits en justice", a déclaré un porte-parole du département d'Etat américain. 

Le groupe jihadiste a diffusé lundi, pour la première fois depuis cinq ans, une vidéo présumée de son chef. La vidéo n'est pas datée mais celui qui est présenté comme étant Abou Bakr al-Baghdadi y évoque les attentats pour la Pâque catholique menés le 21 avril contre des églises et des hôtels au Sri Lanka. Il parle aussi de la bataille pour Baghouz "maintenant terminée", en référence à ce village de l'est de la Syrie qui fut le dernier réduit territorial du "califat" auto-proclamé à tomber en mars.

Les analystes du gouvernement américain "vont étudier l'enregistrement et nous nous en remettrons aux services de renseignement pour confirmer son authenticité", a expliqué le porte-parole de la diplomatie, affirmant tout que le groupe jihadiste était battu.

"La défaite territoriale de l'EI en Syrie et en Irak a porté un coup fatal stratégique et psychologique alors que l'EI voyait son soi-disant califat se désintégrer, ses dirigeants être tués ou fuyant le champ de bataille, et sa sauvagerie révélée", a-t-il dit.

Cyrielle Cabot avec AFP