BFMTV

Un responsable militaire de Daesh tué par une frappe en Syrie

Un responsable militaire de Daesh a été tué dans par une frappe américaine, en Syrie. (Photo d'illustration)

Un responsable militaire de Daesh a été tué dans par une frappe américaine, en Syrie. (Photo d'illustration) - AFP

Le militaire "numéro deux" de Daesh a été tué par une frappe américaine, en Syrie.

Un commandant militaire de Daesh a été tué en Syrie dans un bombardement de la coalition menée par les Etats-Unis, a annoncé l'armée américaine jeudi.

Abu Jandal al-Kuwaiti a été tué lundi près de Tabqa Dam, au sud-ouest de Raqqa, a précisé dans un communiqué le commandement militaire américain chargé du Moyen-Orient. Selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, Al-Kuwaiti était "le numéro deux militaire de l'Etat islamique (EI) en Syrie".

Impliqué dans des attaques suicides et dans l'utilisation de bombes artisanales

Ce responsable du groupe terroriste a mené des batailles en Irak et en Syrie, et a été assigné récemment à Raqa, d'où il a supervisé des attaques contre l'alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS), selon l'ONG. Les FDS, soutenues par les Etats-Unis, ont lancé une offensive début novembre pour reprendre Raqa. Al-Kuwaiti a été notamment impliqué dans des attaques suicide, l'utilisation de bombes artisanales et d'armes chimiques contre les FDS. 

Il faisait également partie de la "commission de la guerre" du groupe EI, et a participé à la reprise de la ville syrienne de Palmyre le 11 décembre, de laquelle le groupe jihadiste avait été chassé il y a huit mois par l'armée syrienne soutenue par Moscou.

La mort d'Al-Kuwaiti va réduire les capacités de l'EI à défendre Raqqa et à lancer des attaques dans les pays occidentaux, a fait valoir l'armée américaine. 

A.Mi avec AFP