BFMTV
Australie

Covid-19: nouveau tour de vis à Sydney, confinée depuis 8 semaines

Une soignante effectue un prélèvement pour un test au Covid-19, dans un centre de test dans l'ouest de Sydney (Australie), le 7 août 2021

Une soignante effectue un prélèvement pour un test au Covid-19, dans un centre de test dans l'ouest de Sydney (Australie), le 7 août 2021 - Saeed KHAN © 2019 AFP

Longtemps épargnée par la pandémie de covid-19, l'Australie est frappée par une flambée des contaminations, portée par le variant Delta, qui menace sa stratégie de "zéro Covid". Outre Sydney, les villes de Melbourne et Canberra sont aussi confinées.

Les restrictions vont être renforcées à Sydney, la plus grande ville d'Australie qui entre dans sa huitième semaine de confinement, ont annoncé samedi les autorités, estimant qu'il s'agit de la "journée la plus inquiétante depuis le début de la pandémie".

Longtemps épargnée par la pandémie, l'Australie est frappée par une flambée des contaminations, portée par le variant Delta, qui menace sa stratégie de "zéro Covid".

Plus de 10 millions d'habitants du pays sont confinés, notamment dans les deux plus grandes villes du pays, Sydney et Melbourne ainsi que dans la capitale Canberra.

A compter de lundi, les personnes ne se conformant pas aux draconiennes restrictions seront passibles de lourdes amendes, les mesures prises n'ayant jusqu'à présent pas permis de freiner la propagation de l'épidémie.

"Journée la plus inquiétante depuis le début" en Nouvelle-Galles du Sud

Les mesures de confinement ont également été étendues à l'ensemble de l'État de Nouvelle-Galles du Sud pour la première fois cette année. Elles sont entrées en vigueur samedi après-midi pour au minimum sept jours. Les patrouilles de police ainsi que les points de contrôles seront renforcés alors que des centaines de militaires seront chargés de veiller au strict respect du confinement.

Samedi, un nombre record de cas de coronavirus, 466, a été enregistré dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé du pays.

"Aujourd'hui, nous connaissons la journée la plus inquiétante depuis le début de la pandémie", a déclaré samedi lors d'une conférence de presse la Première ministre de l'Etat de Nouvelles-Galles du Sud Gladys Berejiklian.

Qualifiant les efforts déployés pour endiguer l'épidémie de "guerre" contre le "diabolique" variant Delta, Gladys Berejiklian a estimé que l'Australie fait face à une sérieuse menace.

"Pendant un moment, nous avons pensé que l'Australie était différente des autres régions du monde, mais ce n'est pas le cas".

Mick Fuller, responsable de la police de cet Etat, a annoncé avoir demandé que plus de pouvoirs soient octroyés aux policiers pour lutter contre les personnes qui enfreignent les restrictions.

Les plus de cinq millions d'habitants de la plus grande ville du pays ne sont autorisés à sortir de leur domicile que pour faire du sport, aller travailler si leur emploi est jugé essentiel ou pour faire leurs courses. La police va redoubler d'efforts pour faire respecter les restrictions, a-t-il déclaré.

Un quart des Australiens complètement vaccinés

Les règles permettant de quitter Sydney ont également été renforcées afin d'éviter la propagation de l'épidémie à d'autres régions.

Plus de 7300 cas et 43 décès ont été enregistrés dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud depuis le début de ce regain épidémique dû au variant Delta mi-juin.

Des voix s'élèvent dans le pays pour dénoncer la lenteur de la campagne de vaccination. Seuls un quart des Australiens en âge d'être vaccinés le sont complètement.

E.R avec AFP