BFMTV

Turquie: les députés en viennent aux mains au Parlement

Les débats marathon qui se succèdent au Parlement turc sur une série de lois très controversées d'un gouvernement empêtré dans les affaires de corruption ont donné lieu jeudi soir à une nouvelle bagarre entre députés rivaux.

Cette fois-ci, l'origine des violences se trouve dans le projet de suppression d'écoles de soutien scolaire privées, les "dershane".

Plusieurs députés de la majorité du Parti de la justice et du développement (AKP) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et de l'opposition en sont venus aux mains.

La décision de M. Erdogan de supprimer les milliers de "boîtes à bac" est à l'origine de la guerre qui déchire la majorité islamo-conservatrice au pouvoir depuis 2002 en Turquie, entre le gouvernement AKP et le réseau du prédicateur musulman Fethullah Gülen, un des principaux propriétaires de "dershane".