BFMTV

Pour un prédicateur turc, il est hors de question qu'un homme et une femme prennent le même ascenseur

Nuretti Yildiz préchant en vidéo.

Nuretti Yildiz préchant en vidéo. - You Tube

Nurettin Yildiz est un proche du parti au pouvoir AKP. Il est déjà connu pour ses prises de position rétrogrades.

Voit-il le mal partout? L'article du journal d'opposition en ligne Diken repéré par Courrier International, est franchement moqueur. Son titre est éloquent: Le fantasme d'un théologien: la promiscuité dans l'ascenseur. A l'origine de la fatwa qui suscite autant l'indignation que la moquerie, Nurettin Yildiz, un théologien proche du parti au pouvoir AKP. Dans une vidéo le docteur de la foi expose ses craintes si un homme et une femme en venaient à prendre le même ascenseur. De quoi, selon lui, créer une ambiance de "promiscuité" qui favoriserait "la fornication".

"Imaginez que l’ascenseur reste bloqué à un étage. Cela signifierait que la femme devrait passer trois, cinq, peut-être même dix minutes isolée avec un homme dans un endroit à l’abri des regards!”, s'inquiète Nurettin Yildiz.

Pour contourner cette difficulté, rien de plus simple, il n'y a qu'à pas prendre l'ascenseur. "Sauf [ceux] équipés de vitres transparentes qui permettent à chaque instant d'en observer l'intérieur".

Courrier international rappelle que l'homme s'était prononcé contre le travail des femmes et favorable au mariage des fillettes "à partir de 6 ans".

D. N.