BFMTV

Syrie: mars, le mois le plus meurtrier depuis la révolte

BFMTV

Plus de 6.000 personnes ont été tuées en mars dans les violences en Syrie, le mois le plus meurtrier depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad il y a de deux ans, a affirmé lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins 6.005 personnes ont péri en mars. Parmi elles, 2.080 sont des civils, dont 298 enfants de moins de 16 ans et 291 femmes", a indiqué le chef de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Selon lui, au moins 2.074 des personnes tuées sont des rebelles combattant le régime et 1.464 sont des membres des troupes gouvernementales. Parmi les rebelles qui ont péri figurent 588 personnes dont les identités n'ont pu être vérifiées par l'OSDH, dont "un grand nombre de combattants non-syriens".

Selon un bilan donné en janvier par l'ONU, plus de 70.000 personnes ont été tuées depuis le début de la révolte en mars 2011.