BFMTV

Syrie: l'armée du régime contrôle Qousseir, bastion des rebelles

Des soldats syriens avancent dans la ville de Qousseir, à la recherche de rebelles, le 23 mai dernier.

Des soldats syriens avancent dans la ville de Qousseir, à la recherche de rebelles, le 23 mai dernier. - -

L'armée de Bachar al-Assad a mis la main sur Qousseir, une ville stratégique tenue par les rebelles. Un tournant qui pourrait s'avérer décisif pour le régime syrien.

C'est l'une des luttes les plus acharnées entre l'armée du régime et les rebelles en Syrie, et il pourrait s'agir d'un tournant décisif dans le conflit. L'armée contrôle la "totalité" de la ville de Qousseir, bastion des rebelles qui la tenaient depuis plus d'un an. La région stratégique de Qousseir est capitale pour le régime car elle lie la capitale Damas au littoral, et pourrait couper l'approvisionnement des rebelles à Homs.

La défaite des rebelles a été confirmé sur Internet par un réseau de militants. "Oui nos frères, c'est un round que nous avons perdu", écrit mercredi la Commission générale de la révolution syrienne sur sa page Facebook, tout en précisant que des insurgés "continuent de se battre contre les milliers de mercenaires du Libanais", en référence au Hezbollah.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme a confirmé également la prise de la ville. "L'armée et le Hezbollah sont parvenus à prendre Qousseir, après un bombardement intense de la ville dans la nuit. Les groupes rebelles se sont retirés vers d'autres zones car ils manquaient de munitions", a indiqué l'ONG, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales et militaires.

Une offensive longue de trois semaines

Après une offensive de près de trois semaines, "l'armée a rétabli la sécurité dans la totalité de la ville de Qousseir", a indiqué l'agence officielle Sana. "L'armée arabe syrienne contrôle totalement la région de Qousseir, dans la province de Homs, après avoir tué un grand nombre de terroristes (ndlr: rebelles, selon la terminologie du régime) et capturé d'autres", a indiqué de son côté la chaîne officielle Al-Ikhbariya.

"La ville de Qousseir a été totalement désertée par les hommes armés (rebelles) face à l'avancée de l'armée", a indiqué par ailleurs Al Manar, la chaîne du Hezbollah libanais qui combat en Syrie aux côtés des forces du régime. Selon les militants, le puissant parti armé libanais, allié indéfectible du régime de Bachar al-Assad, a été le fer de lance de cette offensive contre la ville rebelle et y a perdu des dizaines de combattants.


A LIRE AUSSI:

>> Syrie: Fabius confirme l'utilisation de gaz sarin

>> Syrie: l'armée syrienne est entrée dans ville de Qousseir

A. G. avec AFP