BFMTV

L'armée syrienne reprend des dizaines de villages dans la province d'Alep

Des soldats de l'armée syrienne près de Jabal al-Hass, dans le sud de la province d'Alep

Des soldats de l'armée syrienne près de Jabal al-Hass, dans le sud de la province d'Alep - George Ourfalian-AFP

Le régime syrien a pris le contrôle de dizaines de villages et localités proches d'une base militaire stratégique dans le nord du pays après en avoir chassé des jihadistes, a indiqué dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Les forces du régime se sont emparées en 24 heures d'au moins 79 villages dans le sud de la province d'Alep, zone frontalière de l'aéroport militaire d'Abou Douhour", a affirmé le directeur de l'OSDH.

Les troupes gouvernementales livrent depuis trois semaines de violents combats au groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham, dominé par l'ex-branche d'Al-Qaïda, pour le chasser de cet aéroport situé dans le sud-est de la province d'Idleb, à la frontière avec la province d'Alep. Sa reprise permettrait au régime de disposer d'une base militaire dans la province d'Idleb, la seule dans le pays à lui échapper entièrement.

Cette offensive, qui a poussé près de 100.000 civils sur les routes depuis début décembre selon l'ONU, a permis au régime de reprendre des dizaines de localités dans la région. L'armée syrienne cherche également à "sécuriser" une route qui relie Alep, deuxième ville du pays, à Damas.

Déclenché en 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé. Il a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

C.H.A. avec AFP