BFMTV

Hollande dénonce les "bombardements aveugles" du régime syrien

François Hollande a averti lundi le régime syrien que sa "volonté de négocier" serait "jugée à l'aune de la cessation de ses bombardements aveugles" - Lundi 11 janvier

François Hollande a averti lundi le régime syrien que sa "volonté de négocier" serait "jugée à l'aune de la cessation de ses bombardements aveugles" - Lundi 11 janvier - AFP

François Hollande a averti lundi le régime syrien que sa "volonté de négocier" serait "jugée à l'aune de la cessation de ses bombardements aveugles", a indiqué l'Élysée, à l'issue d'un entretien avec le coordonnateur général de l'opposition syrienne, Riad Hijab.

François Hollande a "souligné que la volonté du régime de négocier serait jugée à l'aune de la cessation de ses bombardements aveugles et de sa politique visant à affamer des villes entières, en violation flagrante du droit international", selon le communiqué de la présidence française.

A.-F. L. avec AFP