BFMTV

Israël rejette les propositions américaines sur la sécurité

John Kerry le 4 janvier 2014, après une rencontre avec le président palestinien, Mahmoud Abbas.

John Kerry le 4 janvier 2014, après une rencontre avec le président palestinien, Mahmoud Abbas. - -

Face aux propositions des Etats-Unis pour assurer la sécurité dans la vallée du Jourdain, Israël rappelle que "la sécurité doit rester entre nos mains".

Israël rejette les propositions des Etats-Unis pour assurer la sécurité dans la vallée du Jourdain, a indiqué dimanche le ministre des Relations internationales Youval Steinitz, un proche du chef du gouvernement Benjamin Netanyahu.

"La sécurité doit rester entre nos mains. Tous ceux qui proposent une solution consistant à déployer une force internationale, des policiers palestiniens ou des moyens technologiques ne comprennent rien au Moyen-Orient", a affirmé Youval Steinitz, au moment où le secrétaire d'Etat américain John Kerry a proposé un projet d'accord aux Israéliens et aux Palestiniens - un projet "juste et équilibré", a promis John Kerry.

Le déploiement d'une force internationale rejeté par Israël

Youval Steinitz faisait allusion à un projet américain portant sur le déploiement de systèmes de défense et de surveillance sophistiqués dans la vallée du Jourdain, le long de la frontière entre la Cisjordanie et la Jordanie, en cas de retrait israélien de cette région.

De son côté, Benjamin Netanyahu exige qu'un futur État palestinien soit démilitarisé et qu'Israël puisse y maintenir une présence militaire à long terme sur la frontière avec la Jordanie. Les Palestiniens insistent sur la fin de l'occupation de leur territoire, mais acceptent le déploiement d'une force internationale, une option rejetée par Israël.

A. K. avec AFP