BFMTV

Iran: un avion de ligne s'écrase avec 66 passagers à bord, aucun survivant

Un avion de ligne iranien s'est écrasé ce dimanche alors qu'il assurait la liaison entre Téhéran et Yasuj.

Un avion de ligne iranien de la compagnie Iran Aseman Airlines transportant 66 passagers et assurant la liaison entre Téhéran et Yasuj, dans le sud-ouest du pays, s'est écrasé ce dimanche, ont indiqué les médias iraniens. 

Aucun survivant

L'avion "s'est écrasé dans la région montagneuse de Samirom" (à environ 480 km au sud de Téhéran) "et tous les services de secours d'urgence sont en alerte", ont rapporté les agences de presse Isna et Fars en citant Pirhossein Koolovand, le chef du service national de secours. 

La compagnie aérienne a indiqué quelques instants plus tard que tous les occupants de l'appareil ont été tués dans dans l'accident. 

"Après des recherches dans la zone où l'avion s'est écrasé, nous avons été informés que toutes les personnes à bord avaient perdu la vie", a précisé Mohammad Tabatabai, porte-parole de la compagnie Aseman, à la télévision d'Etat.

Une région impossible d'accès pour les ambulances

Semirom, tout comme Yasouj, sont situées dans les montagnes du Zagros. Un hélicoptère de secours a été envoyé sur les lieux car "en raison du relief montagneux de la région, il n'est pas possible d'envoyer des ambulances", a précisé Mojtaba Khaledi, le porte-parole des services de secours. Un hélicoptère qui a tenté d'atteindre le lieu de l'accident n'a pas pu atterrir en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Cité par l'agence Isna, Alaedin Borujerdi, président de la Commission sur la sécurité nationale et la politique étrangère au Parlement a indiqué que l'avion était un ATR-72, de la compagnie Aseman Airlines. ATR, co-entreprise entre Airbus et Leornardo-Finmeccanica, est le leader mondial des avions à turbo-propulsion de moins de 90 places.

Tempête de neige

L'avion avait quitté l'aéroport de Téhéran aux alentours de 8 heures locales (4h30 GMT) pour la ville de Yasouj dans la province d'Ispahan, dans le sud-ouest du pays. Il s'est écrasé sur le mont Dena, dans la chaîne montagneuse Zagros, à environ 500 kilomètres de Téhéran et à moins de 25 kilomètres de sa destination.

On ignorait dans l'immédiat les causes exactes du crash, mais une tempête de neige s'abattait sur la région ces dernières heures.

A.S. avec AFP