BFMTV

Daesh: un catalogue des prix pour les esclaves sexuelles

Des femmes de la communauté yézidie, en Irak, en janvier 2015. (photo d'illustration)

Des femmes de la communauté yézidie, en Irak, en janvier 2015. (photo d'illustration) - Safin Hamed - AFP

Les filles, âgées de 1 à 9 ans et "trimbalées comme les barils d'essence", se négocient selon Zainab Bangura, qui travaille pour le Secrétariat général de l'ONU, autour de 150 euros.

Une liste qui fait froid dans le dos. Zainab Bangura, représentante des Nations unies, affirme avoir eu accès à un catalogue diffusé par Daesh des tarifs en pratique pour les esclaves sexuelles, rapporte Bloomberg mardi. La spécialiste qui travaille pour le Secrétariat général de l'ONU sur les violences sexuelles en temps de guerre affirme avoir obtenu cette liste lors d'un voyage en Irak et a certifié le document alors que sa publication en 2014 sur des sites irakiens avait laissé circonspect.

Les filles, âgées de 1 à 9 ans et "trimbalées comme les barils d'essence", se négocient selon son document autour de 150 euros. Certaines sont aussi achetées très jeunes pour négocier une rançon auprès de riches familles ou dans l'optique de réaliser une plus-value. Passée la plus jeune enfance, les adolescentes (environ 110 euros) et les femmes ont un prix moins important. 

Les femmes yézidies visées

Zainab Bangura, ancienne ministre des Affaires étrangères de la Sierra Leone, explique que les esclaves passent dans un premier temps par les mains des chefs de Daesh avant d'être revendues ou "offertes" aux combattants. "Une fille peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents", détaille-t-elle.

Dans un rapport publié en mars dernier, les Nations Unies faisaient état de "violences sexuelles systématiques" perpétrées par Daesh contre les femmes de la minorité Yézidie, avec des victimes âgées de 8 à 35 ans.

Et déjà, en juin dernier, à l'occasion du mois sacré de ramadan le groupe jihadiste avait lancé un concours de mémorisation du Coran, dont les principaux gagnants se voyaient récompensés par... des esclaves sexuelles.

S.A.