BFMTV

L'Ecosse va fournir des protections hygiéniques gratuites aux personnes précaires

L'Ecosse est le premier pays à mettre en place un tel dispositif.

L'Ecosse est le premier pays à mettre en place un tel dispositif. - AFP

Dès le mois d'août, des serviettes, tampons et coupes menstruelles seront également distribués dans les établissements scolaires.

C'est l'un des tabous de la précarité: par manque d'argent, de nombreuses personnes n'ont pas la possibilité d'acheter chaque mois des protections hygiéniques quand elles ont leurs règles. L'Ecosse a décidé de prendre ce problème à bras-le-corps: comme le relatent plusieurs médias anglophones ce jeudi, le gouvernement s'apprête à distribuer gratuitement des tampons, serviettes et coupes aux personnes précaires, afin de lutter contre cette pauvreté menstruelle.

Sur son site, le gouvernement écossais explique avoir passé un partenariat avec l'organisation FareShare, à hauteur de 500.000 livres sterling, pour assurer la distribution. Le but est d'atteindre ainsi plus de 18.800 personnes, sur une population totale de près de 5,3 millions d'habitants. Ce dispositif exceptionnel est le résultat d'un projet pilote mené pendant 6 mois à Aberdeen, dans le nord-est du pays, auquel 1.082 filles et femmes ont pris part.

"Une évaluation du pilote a montré que les deux tiers des personnes ayant participé avaient par le passé expérimenté des difficultés à accéder à des produits hygiéniques. Nous nous attendons à ce qu'un plus large accès à ces produits réduise l'angoisse ressentie par celles qui luttent pour trouver l'argent nécessaire à l'achat de ces produits essentiels", explique sur le site Angela Constance, la secrétaire d'Etat à l'égalité des chances. 

Distribution dès l'été

"Il est inacceptable que qui que ce soit, en Ecosse, soit incapable d'accéder à des produits hygiéniques", ajoute-t-elle.

Pour la distribution, FareShare va collaborer avec un millier d'organisations et d'associations à travers le pays. Les fonds reçus du gouvernement serviront à la fois à assurer l'achat des produits et leur distribution, qui commencera à l'été 2018, en passant par les centres de l'association situés dans les grandes villes du pays: Aberdeen, Dundee, Glasgow et Edimbourg. Des ateliers de formation seront également mis en place, afin de promouvoir notamment l'utilisation des produits réutilisables, tels que les coupes menstruelles.

A partir du mois d'août, l'Ecosse deviendra également le premier pays à distribuer ces protections dans les écoles, les établissements du secondaires et les universités. 

C.V.