BFMTV
International

Ukraine: Macron appelle au retrait des forces russes de la centrale de Zaporijjia

Emmanuel Macron, le vendredi 3 juin 2022.

Emmanuel Macron, le vendredi 3 juin 2022. - Julien de Rosa

Lors d'un nouvel échange téléphonique, Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron ont notamment évoqué la situation en cours à la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par les Russes et visée par des tirs, faisant craindre une catastrophe nucléaire.

Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu mardi avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. L'entretien téléphonique est intervenu "dans la matinée" et a "duré une heure 20", a indiqué la présidence française.

"Le Président de la République a souligné sa préoccupation quant à la menace que font peser la présence, les actions des forces armées russes et le contexte de guerre avec les conflits en cours sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires ukrainiennes, et a appelé au retrait de ces forces", écrit dans un communiqué l'Élysée.

Les deux chefs d'État ont évoqué différents sujets, parmi lesquels la situation sur le front et surtout le "terrorisme nucléaire russe" à la centrale nucléaire de Zaporijjia, a de son côté rapporté dans un tweet le président Volodymyr Zelensky.

La crainte d'une catastrophe nucléaire à Zaporijjia

Emmanuel Macron a également appuyé la proposition du Directeur général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, qui souhaite envoyer "une mission sur place dans les meilleurs délais, et les deux présidents ont échangé sur les modalités d’une telle mission", est-il expliqué.

La centrale, la plus grande d'Europe, a été prise début mars par les troupes russes, au début de leur invasion de l'Ukraine lancée le 24 février. Depuis fin juillet, plusieurs frappes, dont les deux parties s'accusent mutuellement, ont visé le site, faisant craindre une catastrophe nucléaire et provoquant la semaine dernière une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU.

Sécurité alimentaire et exportation de céréales

Les deux chefs d'État ont également discuté de "l'aide macro-financière à l'Ukraine et des défis de la sécurité alimentaire" liés à la guerre, écrit le président ukrainien. Volodymyr Zelensky a également remercié la France pour son aide, et appelé à "augmenter les sanctions contre la Russie".

L'Élysée cite la question de "l’exportation des céréales ukrainiennes, indispensables à la sécurité alimentaire mondiale" et la poursuite de "la mise en œuvre de l’accord permettant les exportations par voie maritime depuis le port d’Odessa".

"La France poursuit par ailleurs son soutien aux efforts européens dans le cadre des 'voies de solidarité' pour exporter le grain ukrainien par voies routière et fluviale. Celles-ci ont permis d’exporter 2.8 millions de tonnes au mois de juillet et le rythme continue de s’accélérer", écrit le palais présidentiel.
Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV