BFMTV

Ferguson: le tueur de Michael Brown va quitter la police pour sa sécurité

Darren Wilson, l'homme qui a abattu Michael Brown, va quitter la police.

Darren Wilson, l'homme qui a abattu Michael Brown, va quitter la police. - Capture ABC

Darren Wilson, désormais connu pour être l'homme qui a tué en août dernier le jeune Michael Brown, va quitter la police. Selon son avocat, sa sécurité ne peut plus être assurée.

Il va devoir changer de métier. Darren Wilson, le policier qui a abattu en août dernier le jeune Michael Brown, provoquant plusieurs nuits d'émeutes aux Etats-Unis, est actuellement en négociations pour quitter la police de Ferguson, et peut-être même la police tout court. C'est son avocat, Neil Bruntager, qui a confirmé l'information à CNN.

"La question n'est pas de savoir si, mais de savoir quand", a expliqué l'avocat. "Il ne peut pas, de façon réaliste, redevenir un officier de police", continue Neil Bruntager, qui espère juste que la séparation se fera "à l'amiable".

Après les faits, Darren Wilson avait pourtant assuré qu'il voulait continuer à exercer son métier, raconte CNN. Mais son avocat estime que sa vie serait en danger si le policier devait revenait sur le terrain.

Sa vie mise à prix

Agé de 28 ans, Darren Wilson est désormais obligé de vivre caché. Quelques jours après qu'il a abattu le jeune Michael Brown, il a dû quitter son domicile: son adresse avait été diffusée sur internet.

Depuis, il est obligé de changer régulièrement de maison, raconte le site d'information américain. "Il y a eu des menaces de morts à son encontre", explique Neil Bruntager. "Sa vie a été plusieurs fois mise à prix."

"Cela ne va pas me hanter"

Lundi 24 novembre, un jury populaire du Missouri a décidé de ne pas le poursuivre pour le meurtre de Michael Brown. Une décision qui a entraîné des violences dans la ville de Ferguson, où s'était déroulé le drame.

Au lendemain de cette décision, le policier a été interviewé par la chaîne américaine ABC. Ne regrettant pas son geste, il estime avoir "bien fait (son) travail". "Je ne crois pas que cela va me hanter", a affirmé Michael Brown, qui n'a pas eu une seule parole pour sa victime. Son avocat assure pour sa part que le jeune policier éprouve du "remords" et de la "tristesse".

Maxence Kagni