BFMTV

Pologne: des agriculteurs en gilet jaune "protestent à la française"

Dans l'après-midi, les agriculteurs ont interrompu leur mouvement et débloqué l'autoroute, après des discussions avec la police.

Dans l'après-midi, les agriculteurs ont interrompu leur mouvement et débloqué l'autoroute, après des discussions avec la police. - Mateusz GROCHOCKI / AFP

Mercredi, des agriculteurs polonais en gilet jaune, inspirés par les protestations en France, ont bloqué pendant plusieurs heures une autoroute.

Des agriculteurs polonais vêtus de gilets jaunes, s'inspirant des protestations en France, ont bloqué mercredi pendant plusieurs heures une autoroute en direction de Varsovie pour réclamer du gouvernement une aide aux éleveurs touchés par la peste porcine africaine (PPA).

"On proteste à la française, comme les gilets jaunes, car les protestations pacifiques menées jusqu'à présent n'ont donné aucun résultat", a déclaré à Mateusz Kacperkiewicz, un des participants, interrogé par téléphone.

Selon lui, quelque 300 personnes ont participé au mouvement à Brwinov, à une trentaine de kilomètres de Varsovie.

L'autoroute débloquée dans l'après-midi

Les policiers venus sur place pour convaincre les manifestants de libérer l'axe routier portaient cependant eux aussi des gilets jaunes.

"Nous réclamons une lutte efficace contre la PPA et le versement de dédommagements aux éleveurs de porcs qui ont perdu tout leur cheptel", a ajouté Mateusz Kacperkiewicz.

Dans l'après-midi, les agriculteurs ont interrompu leur mouvement et débloqué l'autoroute, après des discussions avec la police.

"Nous partons, nous donnons au gouvernement jusqu'à la mi-janvier pour satisfaire nos revendications", a déclaré le leader de la manifestation Michal Kolodziejczak.

Peste porcine africaine

Le premier cas de peste porcine africaine, chez le sanglier, a été enregistré en Pologne en 2014.

Plus de 200 foyers de la maladie chez le porc et plus de 3.000 sangliers contaminés ont été répertoriés depuis en Pologne, principalement dans l'est du pays, selon l'Inspection vétérinaire nationale.

Plus de 25.000 porcs ont été abattus cette année en Pologne à cause de la PPA, principalement dans l'est du pays.

Selon le ministre de l'Agriculture Jan Ardanowski, qui s'est rendu sur place pour rencontrer les agriculteurs, aucun cas de PPA n'a été enregistré en Pologne depuis le mois de septembre.

B.L. avec AFP