BFMTV

Procès Vatileaks : le majordome du pape gracié

Paolo Gabriele (D) lors son procès, le 6 octobre dernier

Paolo Gabriele (D) lors son procès, le 6 octobre dernier - -

Le tribunal du Vatican l'avait condamné en octobre pour le vol de documents confidentiels au pape. Paolo Gabriele a finalement été gracié.

Il ne purgera finalement pas sa peine de prison. Paolo Gabriele, condamné par le tribunal du Vatican à un an et demi de prison le 6 octobre dernier, a reçu samedi la grâce papale.

L'ancien majordome de Benoît XVI avait été reconnu coupable du vol et de la divulgation à la presse de documents confidentiels appartenant au pape, qui visiblement ne lui tient pas rancune.

"Le Saint-père, dans un acte très paternel, s'est rendu en personne auprès de Paolo Gabriele pour lui communiquer qu'il lui avait accordé sa grâce", a annoncé le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. La rencontre a duré un quart d'heure environ, selon le Vatican.

Double vie

Au service de Benoit XVI depuis 2006, de tous ses voyages, Paolo Gabriele était au plus près du pape. Il était le premier et le dernier à le voir chaque jour, et l’aidait à se vêtir.

Dans le même temps, il photocopiait des documents et les transmettait notamment à la presse. Paolo Gabriele dit avoir agi pour "remettre l'Eglise sur les rails", parce que "le Saint-père n'était pas correctement informé".

M. T. avec AFP