BFMTV

Procès "Vatileaks" : un an et demi de prison pour le majordome

Paolo Gabriele (à droite) lors de son procès, samedi 6 octobre

Paolo Gabriele (à droite) lors de son procès, samedi 6 octobre - -

Le tribunal du Vatican a reconnu coupable Paolo Gabriele, le majordome du pape, accusé d'avoir dérobé et fait fuiter des documents confidentiels.

Ce sera donc un an et demi de prison pour Paolo Gabriele, le majordome du pape, poursuivi pour le "vol aggravé" de centaines de documents confidentiels. La moitié de la peine de trois ans requise par le procureur, lors de l'ultime audience du procès "Vatileaks".

Trois ans, c'était aussi la peine initialement prononcée par le tribunal du Vatican. Mais immédiatement réduite en raison des services rendus par le prévenu à l'Eglise, et de sa conscience d'avoir nui au pape.

"Pas un voleur"

Au cours du procès, Paolo Gabriele avait estimé "ne pas se sentir voleur" : "La chose que je ressens, c'est la conviction d'avoir agi par amour exclusif, viscéral, de l'Eglise du Christ et de son chef sur la terre", avait-il déclaré avant que les juges se retirent pour délibérer et rendre leur verdict.

Il s'était aussi estimé "innocent" des faits qui lui étaient reprochés, mais "coupable" pour avoir trahi la confiance du pape. Son avocate avait demandé que la qualification du délit soit requalifiée de "vol" en "appropriation illicite".