BFMTV

Catalogne: Carles Puigdemont placé en garde à vue après s'être rendu à la police belge

Le chef destitué de l'exécutif catalan, Carles Puigdemont.

Le chef destitué de l'exécutif catalan, Carles Puigdemont. - AFP

Le président indépendantiste destitué est poursuivi en Espagne pour "sédition, rébellion, détournement de fonds publics et désobéissance à l'autorité". Il a été placé en garde à vue.

Le président destitué de la Catalogne Carles Puigdemont a été placé en garde à vue après s'être rendu de lui-même à la police belge ce dimanche matin, a annoncé un porte-parole du parquet. 

Il s'est vu notifier le mandat d'arrêt européen émis par la justice espagnole. Carles Puigdemont est poursuivi en Espagne pour "sédition, rébellion, détournement de fonds publics et désobéissance à l'autorité. Un mandat d'arrêt national et international avait en même temps été lancé. 

Quatre de ses conseillers, qui se trouvaient avec lui à Bruxelles depuis une semaine, se sont aussi livrés à la police belge. 

"Ils ont été privés de liberté à 9h17" ce dimanche, a précisé le parquet. Un juge d'instruction sera saisi et aura 24 heures, jusqu'à lundi 9h17, pour décider de les placer en détention, de les libérer sous condition ou caution.

Le parquet de Bruxelles doit s'exprimer à 14h heure française. 

L.A., avec AFP