BFMTV

Attaque à Londres: l'hommage émouvant d'un député au policier assassiné

Keith Palmer, un policier de 48 ans, père de famille, a été poignardé à mort par l'auteur de l'attaque dans le quartier de Westminster, mercredi, à Londres. Un député de la Chambre des Communes lui a rendu un hommage émouvant, ce jeudi matin.

Un hommage émouvant devant la Chambre des Communes. Au lendemain de l'attaque terroriste qui a frappé le coeur touristique de Londres, mercredi après-midi, faisant trois morts, un député britannique a rendu un hommage appuyé ce jeudi matin à Keith Palmer, le policier poignardé à mort par l'assaillant, rapporte la chaîne de télévision Sky News

Au bord des larmes

James Cleverly, un député conservateur, a pris la parole devant l'ensemble des députés de la Chambre des Communes, pour saluer la mémoire de ce policier de 48 ans, père de famille, avec lequel il avait servi dans l'armée, au sein de l'artillerie royale. 

"Nos cœurs sont avec toutes ces personnes blessées et tuées hier, et tous ceux qui sont intervenus pour les aider", a introduit James Cleverly, alors que le speaker de la Chambre venait de lui donner la parole.

"J'aimerais juste prendre un moment pour parler du policier Keith Palmer, que j'ai rencontré il y a 25 ans. Il était un agent public fort et professionnel, et c'était une joie de le retrouver, seulement quelques mois après mon élection", a-t-il poursuivi, au bord des larmes, avant de demander une reconnaissance posthume de cet agent de police à la Première ministre Theresa May.

Poignardé par le terroriste

Keith Palmer, 48 ans et père de famille, s'est retrouvé face-à-face avec le terroriste, au moment de l'attaque, mercredi. Le policier était stationné devant l'une des entrées du Parlement de Westminster à l'instant où l'assaillant, qui a abandonné sa voiture après avoir percuté les grilles de l'édifice, tentait d'y pénétrer. L'homme, armé d'un couteau, l'a frappé à plusieurs reprises. Le policier, membre de la police chargée de protéger le Parlement, n'était pas armé. 

Au total, trois personnes ont trouvé la mort dans l'attaque revendiquée ce jeudi par Daesh, et une quarantaine ont été blessées. 

Adrienne Sigel