BFMTV

Attaque à Londres: qui sont les victimes?

L'attaque perpétrée le 22 mars à Londres a fait trois morts.

L'attaque perpétrée le 22 mars à Londres a fait trois morts. - Adrian Dennis - AFP

L'attaque perpétrée mercredi après-midi en plein coeur de Londres, à proximité du Parlement de Westminster, a fait quatre victimes outre l'assaillant.

Au lendemain de l'attaque meurtrière perpétrée par un homme seul en plein coeur de Londres, les identités des victimes - un bilan qui ne compte pas l'assaillant - commencent à être dévoilés. Les noms de trois personnes décédées sont désormais connus mais pas celui du quatrième mort, décédé jeudi soir des suites de ses blessures. Une trentaine de blessés reste par ailleurs hospitalisés, sept d'entre eux sont dans un état critique.

Aysha Frade, une enseignante de 43 ans

La première victime connue est une enseignante âgée de 43 ans, nommée Aysha Frade. Cette femme de nationalité britannique, mère de deux enfants de 7 et 9 ans, a été tuée sur le pont de Westminster, enjambant la Tamise face à Big Ben, où le 4X4 de l'assaillant a foncé dans la foule. Selon The Independent, Aysha Frade, qui était en chemin pour aller chercher ses enfants à l'école, est décédée des suites de ses blessures. 

Une source diplomatique espagnole a indiqué que la mère d'Aysha Frade est espagnole, et que le contact a été établi avec les membres de sa famille en Espagne pour leur offrir l'assistance du consulat. 

Keith Palmer, un policier de 48 ans

Keith Palmer, un homme de 48 ans marié et père de famille, a également trouvé la mort dans l'attaque, au cours de laquelle il s'est retrouvé face-à-face avec le terroriste. Ce policier était stationné devant l'une des entrées du Parlement de Westminster au moment où l'assaillant, qui a abandonné sa voiture après avoir percuté les grilles de l'édifice, tentait d'y pénétrer. L'homme, armé d'un couteau, l'a frappé à plusieurs reprises, selon les témoins. Le policier, membre de la police chargée de protéger le Parlement, n'était pas armé. 

Le député conservateur Tobias Ellwood a tenté de réanimer le policier, en vain. "J'ai cherché à stopper l'hémorragie et lui ai fait du bouche-à-bouche en attendant l'arrivée des médecins, mais je crois qu'il avait déjà perdu trop de sang", a raconté l'élu, photographié en plein massage cardiaque avec du sang sur son visage et ses vêtements.

Kurt Cochran, un touriste américain 

Le nom de la troisième victime n'a été connu que ce jeudi en milieu de journée. Kurt Cochran, un touriste américain originaire de l'Utah et âgé d'une cinquantaine d'années, a lui aussi été fauché sur le pont de Westminster, et n'a pas survécu à ses blessures. Selon l'édition britannique de Metro, il faisait un voyage à travers l'Europe avec son épouse Melissa, qui a été sérieusement blessée dans l'attaque. Ils fêtaient leurs 25 ans de mariage. 

Le quatrième mort est un homme de 75 ans décédé jeudi des suites de ses blessures.

Adrienne Sigel