BFMTV

Covid-19: quelle est la situation sanitaire au Royaume-Uni?

Prise en charge d'un malade du Covid-19 à Londres, le 2 janvier 2020

Prise en charge d'un malade du Covid-19 à Londres, le 2 janvier 2020 - DANIEL LEAL-OLIVAS © 2019 AFP

L'augmentation progressive des cas de Covid-19 ainsi que des hospitalisations sur l'ensemble du territoire pousse les autorités à agir dans l'urgence. Lundi soir, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé le reconfinement complet de l'Angleterre, quelques heures après une mesure similaire prise en Ecosse.

"En Angleterre, nous allons devoir reconfiner." Outre-Manche, la nouvelle est tombée lundi soir en début de soirée, lors d'une allocution télévisée du Premier ministre britannique Boris Johnson.

En raison de la situation sanitaire qui se dégrade quotidiennement depuis l'apparition d'un nouveau variant du Covid-19, près de 56 millions de citoyens anglais se retrouvent une nouvelle fois confinés jusqu'à, minimum, mi-février. Plus tôt dans la journée, l'Écosse avait également annoncé une nouvelle quarantaine pour l'intégralité du mois de janvier.

Lors de sa prise de parole, le chef du gouvernement a détaillé les raisons de cette décision radicale.

"Rien qu’en Angleterre, le nombre de patients Covid dans les hôpitaux a augmenté de près d’un tiers la semaine dernière pour atteindre presque 27.000. Ce nombre est 40% plus élevé que le pic d’avril. Le 29 décembre, plus de 80.000 personnes ont été testées positives au Covid à travers le Royaume-Uni, un nouveau record", a-t-il souligné.

A partir de ce mercredi, les Anglais pourront uniquement se déplacer pour leurs courses de première nécessité, ou pour un rendez-vous médical. En outre, le télétravail est fortement encouragé, tout comme l'enseignement à distance des enfants, les écoles devant fermer leurs portes.

Les cas positifs en hausse

Depuis plusieurs semaines, et l'apparition d'une nouvelle mutation du Covid-19 dans le pays, qui a depuis été repérée dans plusieurs pays dont la France, la situation sanitaire britannique s'est brusquement dégradée.

Avec plus de 75.000 morts, dont 407 pour la seule journée du lundi 4 janvier, le Royaume-Uni est l'un des pays d'Europe les plus endeuillés par le Covid-19 et la tendance s'est aggravée ces dernières semaines. Le bilan des contaminations publié chaque jour dépasse les 50.000, et a même presque atteint les 59.000 lundi, rapporte le portail britannique dédié au coronavirus. Au total depuis le début de la pandémie, plus de 2,7 millions de malades y ont été enregistrés.

Les contaminations au Royaume-Uni
Les contaminations au Royaume-Uni © gov.uk

Si la reprise des contaminations est visible au Royaume-Uni depuis début décembre, cette tendance est également largement remarquable sur le seul territoire anglais, où plusieurs régions avaient pourtant été reconfinées de manière partielle en décembre.

Ainsi, sur les 59.000 cas recensés lundi sur l'ensemble du territoire britannique, plus de 53.000 venaient d'Angleterre, où la trajectoire de la courbe est également ascendante depuis le début du mois de décembre.

Les contaminations en Angleterre
Les contaminations en Angleterre © gov.uk

Le système de santé submergé

Logiquement, cette augmentation notable du nombre de cas met le système de santé britannique sous forte tension.

"Je crains vraiment que le système de santé ne soit submergé rapidement. Mais plus important encore, le virus va avoir une emprise de plus en plus importante sur les communautés de tout le pays, et la vaccination ne viendra pas assez vite pour aider", explique auprès de BFMTV Gabriel Scally, membre de la Société royale de médecine.

Comme l'a souligné Boris Johnson lors de son allocution, les hospitalisations ont augmenté de manière significative en l'espace d'une semaine. Le 25 décembre, ils étaient un peu moins de 21.000 patients Covid soignés dans des établissements de santé sur l'ensemble du territoire britannique, contre presque 27.000 à l'heure actuelle.

Là encore, cette reprise est notable dès le début du mois de décembre, date à laquelle la nouvelle mutation du Covid-19 a été repérée outre-Manche.

Les hospitalisations cumulées au Royaume-Uni
Les hospitalisations cumulées au Royaume-Uni © Gov.uk

Cette augmentation se traduit logiquement par une admission quotidienne à l'hôpital de plus en plus forte. Comme dernière donnée, les autorités sanitaires locales annoncent plus de 2400 hospitalisations quotidiennes. De plus, 1847 patients sont actuellement placés en soins intensifs.

A titre de comparaison, ce lundi, Santé publique France annonçait 24.995 hospitalisations de patients Covid et 182 de plus que la veille, et 2666 malades se trouvant en soins intensifs.

Les hospitalisations quotidiennes au Royaume-Uni
Les hospitalisations quotidiennes au Royaume-Uni © gov.uk
"Si vous regardez le nombre de patients Covid hospitalisés dans les lits à Londres, il a augmenté de plus de 45% au cours des huit derniers jours", précise, toujours à BFMTV, Chris Hopson, Directeur général des fournisseurs de soins nationaux.

Les vaccinations s'accélèrent

Si le Parlement doit débattre mercredi des mesures proposées par Boris Johnson, ce dernier a appelé la population à suivre les règles immédiatement. Le confinement doit entrer en vigueur dès mercredi à minuit et une minute.

Si les conditions sont réunies, le confinement sera levé à la mi-février, échéance à laquelle - comme l'espère le Premier ministre - tous les plus de 70 ans seront vaccinés grâce à l'accélération de la campagne lancée le 8 décembre et désormais menée avec deux vaccins, le Pfizer/BioNTech et l'AstraZeneca/Oxford.

Selon les dernières données communiquées, plus de 944.000 Britanniques ont déjà été vaccinés contre le Covid-19.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV