BFMTV

Steve Bannon assigné à comparaître dans l'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle américaine

Steve Bannon.

Steve Bannon. - Nicholas Kamm - AFP

L'ex-conseiller et proche de Donald Trump a été cité à comparaître dans l'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016.

L'étau se resserre autour de Donald Trump. Son ancien haut conseiller Steve Bannon, qui avait été limogé en août 2017, a été cité à comparaître par le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l'enquête sur le rôle de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de novembre 2016.

Témoignage devant un grand jury

Steve Bannon devra ainsi témoigner devant un grand jury sur les liens possibles entre l'entourage de Donald Trump et la Russie, et sur l'ingérence présumée de celle-ci dans la dernière élection, rapportent les médias américains. Selon le New York Times, il s'agit de la première fois que le procureur Mueller utilise une telle mesure avec un membre du cercle rapproché de Donald Trump.

Début janvier, Steve Bannon s'était attiré les foudres de Donald Trump après la diffusion des premiers extraits du livre-choc Fire and Fury, sortie en librairies depuis, et dans lequel l'ancien conseiller fait des révélations embarrassantes pour le président américain. Ce dernier l'avait alors accusé d'avoir "perdu la raison" et de faire fuiter de "fausses informations". 

Quelques jours plus tard, Steve Bannon avait dit "regretter" ses déclarations parues dans le livre, qui visaient notamment le fils de Donald Trump. 

A.S.