BFMTV

L'invraisemblable visite de Trump et Macron à Mount Vernon

En avril 2018, Emmanuel Macron et Donald Trump ont visité la demeure du président Washington en Virginie. Une drôle de visite, au cours de laquelle le président français s'est montré plus intéressé que son homologue américain.

La visite était censée être symbolique, comme un clin d'oeil aux bonnes relations franco-américaines. Le 23 avril 2018, le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte avaient été conviés par le couple présidentiel américain à Mount Vernon, la résidence de George Washington, pour une visite censée rappeler à quel point le premier président américain était proche de la France.

Une visite guidée de 45 minutes, que le président Trump aurait finalement qualifié de "vraiment bizarre", et au cours de laquelle il se serait montré impatient et désintéressé, d'après le site d'information Politico

George Washington, "vraiment riche"?

"S'il (George Washington) avait été intelligent, il aurait mis son nom dessus", aurait notamment affirmé Donald Trump lors de la visite, selon trois sources informées de l'échange. "Vous devez mettre votre nom sur les choses sinon personne ne se souvient de vous."

Néanmoins, Douglas Bradburn, le président de Mount Vernon qui a fait office de guide ce jour-là, a raconté à Politico que le couple présidentiel français était beaucoup plus au fait de l'histoire de la propriété que le président américain lui-même. 

Lors de la visite de la résidence, Donald Trump aurait notamment demandé si son prédécesseur était "vraiment riche", ce qui était le cas puisque George Washington était l'un des Américains les plus riches de l'époque, en grande partie grâce à son empire immobilier.

"C'est véritablement ce qui a intéressé le plus le président", a déclaré cette source bien informée.

Essayer de capter l'attention de Trump

Le guide Douglas Bradburn "essayait désespérément de faire en sorte que (Donald Trump) s'intéresse à la maison de Washington", rapporte encore cette source. Pour essayer de capter son attention, le guide s'est donc efforcé de parler le langage que Trump comprend le mieux, en expliquant au président que George Washington était un titan immobilier du XVIIIe siècle qui avait acquis plusieurs propriétés dans toute la Virginie.

Le 45e président américain n'a en revanche pas manqué de critiquer des chambres "trop petites", des escaliers "trop étroits", des irrégularités sur le plancher, racontent quatre autres personnes.

"Il (George Washington) aurait pu mieux construire l'endroit, et pour moins cher", a jugé Trump.

Ce n'est pas un secret, Donald Trump n'est pas un passionné d'histoire, pas même de l'histoire américaine. L'homme d'affaires avait révélé en juillet 2016 n'avoir jamais lu aucune biographie des anciens présidents américains. D'anciens collaborateurs ont aussi révélé que Trump ignorait tout de l'histoire du "Resolute desk", le bureau en bois légendaire sur lequel il travaille pourtant au sein du bureau ovale.

"Un bon lit pour mourir"

Mais le président Trump n'est pas resté totalement insensible au charme de Mount Vernon. Réputé extrêmement pointilleux avec les lieux où il est hébergé, Donald Trump a jugé que le lit où était mort le président Washington en 1799 devait être "un bon lit pour mourir". 

Le site, situé en Virginie, attire environ un million de touristes par an. Tout comme Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy y avait été reçu lors d'une visite d'État en 2007, par George W. Bush.

Jeanne Bulant