BFMTV

Le Sénat américain adopte les sanctions contre la Russie

Le Capitole.

Le Capitole. - Zach Gibson - AFP

Le Sénat américain a adopté jeudi des sanctions pour punir la Russie de son ingérence présumée dans l'élection présidentielle. Donald Trump doit maintenant décider s'il embrasse cette position dure envers Moscou ou s'il choisit le veto.

Soumis à Trump

Ce texte, qui a été dénoncé par Moscou mais aussi critiqué dans l'Union européenne parce qu'il permet de punir des entreprises européennes, va maintenant être soumis au président Donald Trump, qui a le choix de le signer en l'état ou de le bloquer. Le texte sanctionne aussi l'Iran et la Corée du Nord. 

Les élus américains veulent en premier lieu infliger des représailles à la Russie après une campagne de désinformation et de piratage attribuée à Moscou durant le scrutin de novembre aux Etats-Unis. L'annexion de la Crimée et les ingérences en Ukraine sont les autres motifs de punition avancés.

Le consensus est presque total au Congrès, où Moscou compte ses amis sur les doigts d'une main. Le vote à la Chambre des représentants mardi a été de 419 voix contre 3 et celui du Sénat jeudi de 98 voix contre 2.

A.S. avec AFP