BFMTV

Explosions à Boston: "c'était un vrai désarroi" raconte un témoin français

Bombes au marathon de Boston, 3 tués, plus de 100 blessés

Bombes au marathon de Boston, 3 tués, plus de 100 blessés - -

Thomas Henonin était présent à proximité du lieu où s'est produite la double explosion, à Boston, lundi. Joint par BFMTV, ce Français raconte la scène et le mouvement de panique qui s'est emparé de la foule.

"Un vrai désarroi". Voilà les mots employés par Thomas Henonin pour résumer la scène de panique qui a suivi la double explosion survenue sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, lundi, causant trois morts et près de 150 blessés selon un dernier bilan.

Ce Français, joint par BFMTV, se trouvait non loin du lieu où plusieurs personnes ont été touchées par l'explosion. "J'étais avec ma colocataire. On a ressenti l'onde de choc", raconte-t-il. "On a entendu les gens crier, on a commencé à voir les gens courir partout, on a tous couru dans le même sens".

"J'ai couru aussi et je suis monté dans le premier taxi"

"On a couru sur 500 mètres. Les gens tombaient, c'était un vrai désarroi", se souvient Thomas Henonin. "On a entendu une personne qui criait à la bombe. Tout le monde courait. Certains savaient pourquoi, d'autres non". "J'ai couru aussi et je suis monté dans le premier taxi", poursuit-t-il.

Quant à la question de savoir s'il a immédiatement compris qu'il s'agissait d'un attentat, Thomas est formel: "Ces gens qui couraient partout, cette foule, nous ont immédiatemment fait penser au 11 septembre 2001".


A LIRE AUSSI:

>> Explosions à Boston: trois morts et une centaine de blessés

>> Images impressionnantes des explosions de Boston

A.S.