BFMTV

Etats-Unis: une église noire incendiée près de Charleston, la huitième en dix jours

L'église Mount Zion African, située à Greeleyville, en Caroline du Sud, a été ravagée par les flammes, la nuit dernière.

L'église Mount Zion African, située à Greeleyville, en Caroline du Sud, a été ravagée par les flammes, la nuit dernière. - Capture d'écran Twitter

Une église de la communauté afro-américaine a été ravagée par un violent incendie, dans la nuit de mardi à mercredi, en Caroline du Sud. Il s'agit du huitième feu touchant un lieu de culte noir, ces dix derniers jours, aux Etats-Unis.

La vague incendiaire touchant des églises noires, aux Etats-Unis, n'est-elle qu'un hasard? L'église méthodiste Mount Zion African, située à Greeleyville, à quelques kilomètres de Charleston, en Caroline du Sud, où une fusillade sanglante a visé une église fréquentée par la communauté noire au mois de juin, a été ravagée par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi.

Une nouvelle vague d'incendies à caractère raciste?

La nature du feu, qui n'a pas fait de victime, reste encore à déterminer, mais cette église avait été la cible d'un incendie criminel perpétré par le Ku Klux Klan, en 1995, qui s'était inscrit dans une vague d'incendies d'églises fréquentées par la communauté noire, rappelle le Time.

Un épisode similaire d'incendies à caractère raciste est-il en train de se reproduire, outre-Atlantique? La situation est troublante, car l'incendie contre l'église Mount Zion est en effet le huitième contre un lieu de culte afro-américain recensé en l'espace de dix jours, dans le sud des Etats-Unis. Après enquête, trois des sept feux précédents se sont avérés être des incendies criminels.

Une action du Ku Klux Klan?

Un scénario d'autant plus troublant que le Ku Klux Klan vient de refaire parler de lui en annonçant son intention de manifester en Caroline du Sud, le 18 juillet prochain, pour la défense de "la culture blanche et du drapeau confédéré".

La tuerie perpétuée par le jeune Dylann Roof à Charleston, qui a fait neuf morts, a ravivé la polémique sur le drapeau confédéré. Symbole de fierté et de liberté pour les uns, du racisme et de la théorie de la suprématie blanche pour les autres, il est encore présent dans plusieurs états du Sud. 

A.S.