BFMTV

Daesh attribue à deux de ses "partisans" la tuerie de San Bernardino , en Californie

Le groupe terroriste déclare que "deux partisans" ont perpétré la tuerie de San Bernardino qui a fait 14 morts mercredi.

Le groupe Etat islamique attribue samedi la responsabilité de la tuerie de San Bernardino qui a fait 14 morts mercredi, en Californie, à deux de ses "partisans".

"Deux partisans de l'Etat islamique ont attaqué il y a plusieurs jours un centre à San Bernardino en Californie", a déclaré l'organisation djihadiste dans son bulletin radiophonique quotidien Al Bayan.

L'agence de presse Aamaq proche du groupe Etat islamique avait par ailleurs affirmé dès vendredi que les auteurs de la tuerie de San Bernardino étaient des "partisans" du groupe jihadiste. Des sources gouvernementales américaines affirment que rien ne permet de dire que l’attaque a été dirigée par Daesh, ni même si l’organisation jihadiste était au courant des projets meurtriers du couple. Mais dès vendredi, le FBI avait requalifié l’attaque en acte de terrorisme.

La fusillade a été perpétrée par un couple marié, qui est mort lors d'un échange de tirs avec la police. Il s'agit de Syed Farook, un Américain de 28 ans d'origine pakistanaise, employé du service de santé de la ville et fervent musulman. Il était accompagné de sa femme de 29 ans, Tashfeen Malik. Cette femme, ont révélé les autorités américaines, avait prêté allégeance au groupe terroriste sur le réseau social Facebook, peu avant la fusillade.