BFMTV

"Biaisé, inexact et mauvais": Trump critique le JT le plus regardé des Etats-Unis

Donald Trump a fait de la critique des médias sur Twitter l'une de ses spécialités.

Donald Trump a fait de la critique des médias sur Twitter l'une de ses spécialités. - Don Emmert - AFP

Le président américain élu, qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain, s'en prend très régulièrement aux médias par le biais de son compte Twitter, suivi par des millions d'abonnés.

L'exercice est devenu presque quotidien. Le président américain élu Donald Trump a désormais habitué ses 17 millions d'abonnés sur Twitter à ses salves de critiques très régulières sur les médias, dont il qualifie fréquemment les informations le concernant de "bidons". 

"Ca ne pourrait pas être pire"

Le milliardaire a réitéré dans la nuit de dimanche à lundi, en critiquant ouvertement le journal du soir de la chaîne NBC News, le programme d'informations le plus regardé aux Etats-Unis, avec une audience généralement située entre 

"Je viens de regarder @NBCNightlyNews - Tellement biaisé, inexact et mauvais, point après point. Ca ne pourrait pas être pire", a ainsi tweeté Donald Trump. Son message avait été retweeté près de 11.000 fois ce lundi en début de matinée. 

Les médias, cibles privilégiées de Trump sur Twitter 

Le journal télévisé de NBC est loin d'être la première cible médiatique de Donald Trump. Ses sorties similaires les plus récentes ont notamment eu pour cible le New York Times - qui essuie régulièrement les attaques du magnat de l'immobilier - ou encore la chaîne d'information CNN. 

Ainsi, cinq jours seulement après son élection, le 13 novembre dernier, Donald Trump s'en prenait en 140 signes à la "malhonnêteté" du New York Times. "Ouah, le @nytimes perd des milliers d'abonnés à cause de sa couverture très mauvaise et hautement imparfaite du 'phénomène Trump'", avait-il ainsi écrit.

Le 29 novembre, la chaîne CNN faisait elle aussi les frais des critiques en ligne du futur président. "Je croyais que CNN ferait des progrès après qu’ils ont si lamentablement échoué dans leur soutien à Hillary Clinton, cependant, depuis l’élection, ils sont encore plus mauvais!", avait-il écrit.

Des tweets lâchés en direct

Généralement, Donald Trump tweete ces messages alors qu'il est en train de visionner les programmes visés. Son tweet acerbe posté le 4 décembre à propos de l'un des programmes phares de la chaîne NBC, l'émission parodique Saturday Night Live, en est le parfait exemple. 

Alors qu'il était raillé au cours de cette émission par l'acteur Alec Baldwin pour son usage intempestif du réseau social, Donald Trump avait en effet répliqué en direct depuis son compte personnel. "Je viens d'essayer de regarder le Saturday Night Live- Tout simplement irregardable! Totalement partisan, pas drôle et l'interprétation de Baldwin ne pourrait pas être pire. Triste", avait-il tweeté.

Adrienne Sigel