BFMTV

Barack Obama en cinq coups de comm' 

Barack Obama n'a jamais rechigné à se mettre en scène pour mieux promouvoir ses actions à la Maison Blanche.

Barack Obama n'a jamais rechigné à se mettre en scène pour mieux promouvoir ses actions à la Maison Blanche. - Capture d'écran

GOODBYE OBAMA 1/5 - La communication moderne et inventive mise en place par les équipes de Barack Obama aura marqué le passage de ce dernier à la Maison Blanche, contrastant avec le classicisme de ses prédécesseurs dans ce domaine. Et aura ainsi contribué à entretenir son image de président cool. Florilège.

Il tirera bientôt sa révérence. Dans quelques mois, Barack Obama quittera la Maison Blanche après huit ans de service. Plus que n'importe quel autre président américain, il aura poussé à l'extrême l'utilisation de la communication, rompant avec les styles observés jusqu'alors. Au fil de ses deux mandats, Barack Obama a en effet développé une communication dynamique, assumée, jeune et décontractée, doublée d'une maîtrise parfaite de son image, tout en exploitant au maximum les réseaux sociaux et l'interactivité. 

N'hésitant pas à se mettre en scène ni à se tourner en dérision, le président américain s'est régulièrement servi de moyens non conventionnels pour promouvoir ses idées et ses programmes. Retour en images sur les meilleurs coups de communication orchestrés par l'équipe Obama, qui ont contribué à révolutionner la fonction présidentielle outre-Atlantique.

> Quand Obama se moquait de lui-même

La vidéo du président américain ayant connu le plus de succès est sans conteste celle réalisée par le site Buzzfeed début 2015, dans laquelle Barack Obama donne de sa personne pour convaincre les Américains d'adhérer à son assurance santé universelle, l'Obamacare. 

Dans cette parodie intitulée "Les choses que tout le monde fait sans l'assumer", le président est filmé dans des situations ridicules, grimaçant et frimant devant son miroir, utilisant une perche à selfie, dessinant sa femme Michelle, ou jouant au basket avec un ballon imaginaire. Des gags et une autodérision assumés, qui ont très rapidement rendu la vidéo virale, et lui ont permis d'atteindre les 61 millions de vues. 

> Quand Obama participait à une fausse interview

En mars 2014 déjà, Barack Obama démontrait qu'il n'était pas dépourvu d'humour, en acceptant de se plier au jeu de la fausse interview, dans le cadre d'une émission du site Funny Or Die. En face de lui, dans le rôle de l'intervieweur maladroit, l'acteur Zach Galifianakis, vu notamment dans Very Bad Trip.

La séquence, qui dure 6 minutes, est un festival de tacles surréalistes et de moments gênants, auxquels Barack Obama répond avec humour et répartie. Ainsi, lorsque son interlocuteur lui demande s'il n'est pas trop déçu de ne pouvoir briguer un troisième mandat, le président des Etats-Unis contre-attaque: "Un troisième mandat serait un peu comme faire un troisième Very Bad Trip. Ce qui n'a pas vraiment bien fonctionné, n'est-ce pas?". Une prestation remarquée, et à peine croyable pour un chef d'Etat, qui a également permis à Barack Obama de faire la promotion de son Obamacare.

> Quand Obama encourageait à aller voter

Echéance électorale oblige, Barack Obama a récemment accepté un nouveau défi d'autodérision, cette fois-ci pour inciter les Américains à aller s'inscrire sur les listes électorales. Dans un clip d'une minute trente mis en ligne fin juin, Barack Obama est filmé en train de réaliser "cinq choses plus compliquées que de s'inscrire sur les listes électorales", démonstration à l'appui.

Costume impeccable, le président américain se retrouve ainsi à énumérer les personnages morts de Game of Thrones, empiler des céréales Cheerios, démêler des écouteurs ou encore tisser un bracelet d'amitié. Des tâches qui semblent le mettre particulièrement en difficulté. "Ces trucs sont durs à faire mais vous savez ce qui ne l'est pas? Aller s'enregistrer sur les listes électorales", dit Barack Obama en guise de conclusion, avant d'appeler les internautes à le faire.

> Quand Obama chantait son bilan à la Maison Blanche 

S'il se prépare à rendre les clés de la Maison Blanche, et que les projecteurs sont désormais braqués sur les candidats à sa succession, Barack Obama ne relâche pas pour autant sa stratégie de communication. En guise de conclusion de ses huit années à la tête des Etats-Unis, le président a opté pour l'originalité, en profitant de son passage dans le Tonight Show de Jimmy Fallon, au début du mois de juin, pour vanter ses actions... en chanson.

Au cours d'une prestation très remarquée, qui comptabilise déjà près de 10 millions de vues sur YouTube, Barack Obama s'est lancé dans une version slammée et pleine d'auto-dérision de son bilan de président, revenant sur les plus grands succès de ses deux mandats, de la baisse du chômage à l'Obama Care, en passant par le mariage homosexuel. Sans oublier de faire une allusion à la candidate démocrate Hillary Clinton, à laquelle il a apporté son soutien dans la course à la Maison Blanche. 

> Quand Obama faisait le show

Enfin, grand amateur de musique et de danse, Barack Obama n'a jamais hésité à dévoiler l'étendue de son talent dans ces domaines, contribuant ainsi à façonner son image de chef d'Etat décontracté, classe et abordable. Que ce soit en prenant le micro pour fredonner quelques notes, lors d'un concert à la Maison Blanche en 2012, pour danser le tango pendant un voyage d'Etat en Argentine, ou pour inaugurer le sapin de Noël, le président américain a visiblement pris du plaisir à jouer le showman.

dossier :

Barack Obama