BFMTV

7000 paires de chaussures à Washington en hommage aux enfants tués par armes à feu

Des milliers de paires de chaussures ont été déposées devant le Congrès américain à Washington par une ONG pour appeler les parlementaires à légiférer sur les armes à feu.

Sept mille paires de chaussures ont été déposées mardi devant le Capitole, siège du Congrès américain, à Washington. Sept mille paires de chaussures pour symboliser les 7000 enfants morts par des armes à feu aux Etats-Unis depuis la fusillade de Sandy Hook en 2012, où 28 personnes - dont 20 enfants - ont perdu la vie.

Se fondant sur des données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), les associations pour la régulation des armes à feu estiment que plus de 2000 enfants meurent chaque année à cause des balles, soit une moyenne de 47 enfants et adolescents américains chaque jour.

Tom Mauser, dont le fils Daniel a été tué lors de la fusillade de Columbine en 1999, y voit une "métaphore puissante pour représenter à quel point les victimes, qui ont un jour porté ces chaussures, nous manquent".

Dans un communiqué de l'ONG Avaaz, organisatrice de l'événement, il explique aussi que l'action a pour but de "montrer comment (ils veulent) marcher à leur place, demander un changement, pour que d'autres n'aient pas à parcourir ce chemin difficile".

"Le Congrès a laissé tomber chacune d'entre elles"

"7000 paires de chaussures couvrent la pelouse du Capitole, une pour chacune des jeunes vies perdues à cause des armes à feu depuis Sandy Hook. Le Congrès a laissé tomber chacune d'entre elles. Notre complicité dans ce massacre doit prendre fin", a déploré sur Twitter Richard Blumenthal, sénateur du Connecticut.

Ce mercredi, des milliers d'élèves et de professeurs américains étaient invités à quitter les salles de classe pendant 17 minutes afin de rendre hommage aux 17 adolescents morts lors de la fusillade dans un lycée de Parkland, le 14 février dernier.

Un groupe de lycéens rescapés de cette fusillade, militant activement depuis le drame, ont appelé à une grande manifestation le 24 mars, dans les rues de Washington et à travers tout le pays, pour protester contre la prolifération des armes aux Etats-Unis.

Liv Audigane